Gagoze

Gagoze

Titre original: 
Gagoze
Auteur(s): 
Genre: 
Action, aventure, fantastique
Éditeur original: 
Gentosha
Éditeur français: 
12bis
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2008
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
6,90€

Avis

"Voici un manga se déroulant lors de la période Muromachi (1392-1573). Le shôgun Ashikaga, qui convoite le trône impérial, tente le coup d'éclat en combattant le terrible démon Gagoze. Ce démon, immense, cruel et craint des siens, se voit dérouté par un étrange garçon, un magicien caché derrière un masque de renard. Sous forme d'un petit garçon et ayant perdu ses pouvoirs, Gagoze est contraint de fuir. Sa quête de vengeance débute...
L'histoire est fort intéressante car sur fond de mythologie féodale japonaise. Les démons y ont une place capitale, et l'idée même d'avoir comme protagoniste principal un démon me plait beaucoup. Gagoze a perdu sa splendeur mais pas sa volonté et sa haine. Devenu un petit garçon, il rencontrera des humains qui le feront peut-être changer... voire abandonner sa quête de vengeance envers le shogunat ? Bien que cela ne soit pas prédominant dans le premier tome, je gage sur des intrigues politiques.
Je ne sais pas si le manga se veut moralisateur. J'ignore si l'objectif même de la légende est la rédemption, Gagoze étant tout de même le plus puissant démon jamais connu. En tout cas, j'apprécie voir les légers changements s'opérant en lui lorsqu'il se trouve près de Kinasa, la douce demoiselle vivant au fond des bois. Gagoze ressemble à un petit garçon, mais on sait très bien qui il est réellement. Le contraste entre les deux donne une saveur assez particulière aux situations qu'il rencontre.
Le dessin du manga est sympathique. Un chara-design efficace, surtout pour les démons. Les effets sont réussis, on ressent bien la peur des protagonistes, leur confusion... surtout face à Gagoze sous sa forme originale. Pas mal de violence dans ce manga par contre, à ne pas mettre entre toutes les mains.
Bref, dommage que ce manga soit stoppé en France.  

DDG, le 29/04/2014, un tome lu.

D'autres démons avec Nura, le seigneur des yokai.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici