Full Set!

Full Set!

Titre original: 
Full Set!
Auteur(s): 
Genre: 
sport
Éditeur original: 
Akita
Éditeur français: 
Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2008 (le 10 Septembre)
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Trimestriel (arrêté)

Résumé des tomes

Avis

Un manga de sport assez surprenant de par son ambiance et aussi son héros.
Alors que beaucoup de manga de sport jouent sur le côté humour dans une atmosphère plutôt joyeuse voire bon enfant malgré des déboires, Full Set insiste davantage sur le côté dramatique de la vie de Iriya, on voit combien il est faible et combien il demeure difficile pour lui de se faire une place parmi ses pairs. D'autant que lorsqu'il entre dans le club, il doit faire face seul aux problèmes de fermeture du club et il n'a aucun don particulier pour le volley, il n'a donc que sa propre volonté pour s'épauler. La plupart des manga sportifs présentent des héros qui ont une prédisposition hors norme pour le sport qu'ils pratiquent, ce qui est tout le contraire d'Iriya qui doit redoubler de zèle pour s'entraîner.
Ainsi le manga fait bien ressortir la difficulté du défis que s'est lancé Iriya qui ne peut compter que sur lui-même, afin de nous émouvoir. L'effet quelque peu mélodramatique est peut-être un chouilla trop exagéré mais il prend, l'histoire est touchante et on a vraiment envie de voir si notre petit Iriya va réussir à faire survivre son club car, en plus de ne pas avoir de soutien des autres membres du clubs qui ne sont pas motivés, il a des véritables ennemis qui lui mettent des bâtons dans les roues: Aida, l'élève plus talentueux en sport qui fait tout pour que le club de volley ferme ses portes afin d'intégrer un club différent, et pire ensuite, le professeur responsable de ce club qui aspire lui-même à ce que le club désormais insignifiant ferme. La tâche est donc vraiment ardue, on se demande comment notre héros s'en sortira. Le match narré dans le deuxième volume se montre très prenant, lors duquel la mangaka montre son talent au dessin. Les prises de vue sont très bien faites et manifestent du dynamisme du match. Je regrette cependant qu'il n'y ait pas davantage de plans d'ensemble montrant globalement tout le terrain. 

Un manga qui donne vraiment envie de voir comment va évoluer le héros dont la destinée n'est absolument pas toute tracée.

Hanoko, deux volumes lus, le 07/10/08 puis fin Décembre 2008

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici