Freaks

Freaks

Titre original: 
Freaks
Auteur(s): 
Genre: 
Merveilleux, drame, action
Éditeur original: 
Shueisha (Jump SQ. Crown)
Éditeur français: 
Ki-oon (collection shonen)
Date de sortie originale: 
2016
Date de sortie en France: 
3 octobre 2019
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (paru avec l'édition collector du tome 1 de Heart Gear)
Nombre d'éditions en France: 
1 de poche
Traduction: 
Sébastien Ludmann
Couverture: 
rigide, glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
60
Prix: 
10,50€

Avis

Deux orphelins vivent dans une église. Leur quotidien n’est pas de tout repos, l’une passant tout son temps à protéger l’autre. Ils subissent en permanence le mépris de leurs pairs, à cause du physique inhumain d’Abel. Le curé remonte souvent les bretelles de Caïn, pour sa violence, mais cache-t-il des informations qu’il connaît sur ces deux adolescents…

 

En quelques dizaines de pages, ce manga fait son job. Il introduit les personnages, une intrigue, un univers, des méchants et apporte suffisamment d’éléments de réponse pour boucler cet épisode, tout en gardant une fin ouverte. C’est du shonen très classique, avec des héros courageux et au cœur juste et qui doivent lutter contre des injustices, à la différence près que pour une fois, la fille n’est pas le sidekick. Mais elle a le caractère le plus typique des héros de shonen ;). Ce duo rappellera forcément Blue Exorcist, même si les tenants et aboutissants se distinguent.

L’auteur prouve à nouveau sa qualité de dessinateur, les planches sont vraiment bien fichues et très dynamiques. Comme d’hab, il n’a pas pu s’empêcher de dessiner une fille court-vêtue en bas (alors qu’elle fait partie d’une église mais bon…), elle qui se demandait pourquoi elle avait forme humaine contrairement à son frère, elle a là sa réponse :p. Mais pas d’ecchi, heureusement.

 

Pour les fans de l’auteur, cela fait donc un joli bonus à découvrir servi par une édition très chouette de Ki-oon. Qui sait peut-être qu’un jour une série en sera tirée.

 

Hanoko, le 10/10/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici