Franken Fran

Franken Fran

Titre original: 
Franken Fran
Auteur(s): 
Genre: 
Horreur, humour, mystère, fantastique
Éditeur original: 
Akita Shoten (prépublié dans Champion Red)
Éditeur français: 
inédit
Date de sortie originale: 
2006
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
552 yens

Avis

Il y avait des années que je voulais lire ce manga, dont j'avais pas mal entendu parler sur la toile à l'époque. Mais c'est comme tout, faut prendre le temps, et comme je ne suis pas amatrice de scans initialement, la lecture de ce manga était reportée pour ne durée indéterminée.  

Une chose est sûre, je ne suis pas déçue du voyage. Franken Fran est un manga à la fois joyeux, avec pour une fille et sa bande de copains chimères qui tiennent le manoir du propriétaire en attendant son retour. Avec eux, la médecine prend un tout autre sens, avec des moyens peu conventionnels pour opérer. C'est ainsi dans la bonne humeur qu'une fille se voit transplantée dans un corps de chenille, que des jeunes se font faire de la chirurgie esthétique monstrueuse, que des salauds sont châtiés par leur victime ramenée à la vie... Le manga est à la fois très malsain, de par ces manipulations chirurgicales qui sont révulsantes. Mais le scenario est assez bien ficelé, même si chaque chapitre présente une petite aventure indépendante, on aime à voir comment chaque cas finira, parfois juste, parfois injuste.
En outre, quand on sait les expériences scientifiques qui ont pu être faites dans l'histoire, on se demande si ce manga est vraiment surnaturel. Je pense en effet à Vladimir Demikhov, très célèbre pour avoir réalisé les premières transplantations de têtes (pas humaines). Il n'y a qu'un pas à franchir entre la réalité et ce manga, le Monstre de Frankenstein n'était plus si loin du réel. De plus, on sait que l'homme est prêt à beaucoup de choses pour modifier son corps, les nombreuses opérations de chirurgie esthétique en attestent, qu'elles aient tourné au drame ou bien qu'elles aient excentriques dès la départ. Par ailleurs, dans ce manga revient une thématique assez régulière dans les mangas: celle de la nature humaine. Très souvent, vous verrez que les personnages de manga dramatiques possédant des pouvoirs se voient comme des monstres. Ici, il n'en est rien, ou presque, un bonne partie des personnages accepte étonnement bien leur situation.
L'auteur dessine des personnages assez chaleureux et sympathiques, malgré leur condition plus tout à fait humaine. Il a un trait agréable et un style plutôt reconnaissable. Par ailleurs, il n'hésite pas à faire dans le spectaculaire pour représenter les opérations chirurgicales. et On a envie de dire, le résultat en vaut la chandelle

Franken Fan cumule à la fois le genre du manga médical, du manga d'enquête et de la maison de horreurs, le tout saupoudré d'une innocence ironique assez drôle. Un univers barjo à découvrir!
En revanche, les japonais ont sérieusement un souci avec la classification des mangas selon les publics. En quoi diable ce manga est-il un shonen qui pourrait paraître dans un magazine lu par des gamins de dix ans?! Alors que de nombreuses scènes sont gore et dérangeante... 

 

Hanoko, un tome lu, le 06/02/018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici