Food Wars ! - Shokugeki no Soma

Food Wars ! - Shokugeki no Soma

Titre original: 
Shokugeki no Soma (食戟のソーマ)
Auteur(s): 
Genre: 
Cuisine, lycée, ecchi
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2014
Nombre de tomes: 
18 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
10 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
206
Prix: 
6,99€

Avis

« J'ai toujours beaucoup aimé les manga sur la nourriture et la cuisine. Ici, Food Wars nous propose de suivre le fils d'un cuistot dans une école de cuisine très réputée et très difficile. L'expérience va s'avérer haute en couleurs.
Notre héros est donc un jeune lycéen dont la passion pour la cuisine le pousse à aller toujours plus loin dans ses recettes. Quand son père décide de fermer leur petit restaurant pour quelques années, le gamin se retrouve inscrit dans une école hyper huppée : là-bas, seuls les enfants des plus grands cuisiniers du monde y étudient, cherchant à perpétuer l'excellence de leurs aînés. Double claque donc pour le protagoniste principal puisqu'il ne voulait pas aller à l'école et parce qu'on l'y considère comme un bouseux, ni plus ni moins. D'autant plus que son air arrogant et sa langue bien pendue va lui apporter la réputation de « c*nnard à abattre ». Pire, il est plutôt doué en cuisine ! Heureusement, il va se faire quelques amis dans la pension où il loge sur le campus. Avec eux, il va continuer son périple dans le vaste monde des saveurs et des combinaisons gagnantes.
Le manga comporte plusieurs points positifs. Tout d'abord, l'environnement dans lequel nage les personnages apporte une notion de totale compétition à la cuisine. Outre le dépassement de soi, il y a aussi le dépassement des autres. Il faut être le meilleur dans tous les domaines, et ce n'est pas une partie de plaisir. Les prof et autres juges sont particulièrement sadiques et l'école donne vraiment l'impression d'être l'antichambre de l'Enfer pour nos pauvres cuistots en herbe. Ils en chient, et c'est fun.
Le second point sympa est la véritable différence qui existe entre notre héros et le reste des élèves. Il passe son temps à leur rabattre le caquet à grands coups de leçon de cuisine « du peuple ». Je suis totalement d'accord avec cette démarche : ce n'est pas parce qu'on mange dans un cinq étoiles que ce sera meilleur que dans le boui-boui du coin de la rue. Les personnages pédants qui pullulent dans cette école en prennent souvent pour leur grade et c'est vraiment plaisant à regarder.
Le troisième point marquant est le dessin. Le manga bénéficie d'une excellente qualité de crayon. Le chara-design est chouette et efficace, le trait est fin, le tout est empli de détails... On pourrait penser que seuls les plats bénéficieraient d'un traitement de faveur. Et bien non puisque l'ensemble a pu obtenir une réelle qualité visuelle.
Dernier point fort sympa aussi, la présence de vraies recettes de cuisine entre deux chapitres. Elles sont japonaises pour la plupart et directement employables aux fourneaux. Et comme les personnages la cuisinent juste avant, on a aussi droit à un mini-tutoriel pour les faire.
Je ne l'avais pas encore mentionné jusque là : ce manga est un pur ecchi, mêlant corps de rêve, moments sexy et bouffe. La plupart des femmes goûtant les divers plats qu'on leur propose éprouvent tellement de plaisir à manger qu'elles en ont des orgasmes... Et bien entendu, ces moments sont accompagnés de scènes de nu où les parties à censurer le sont avec des éléments du plat goûté. Ça sonnerait presque comme du food porn... Il est dans tous les cas très rare de passer trois pages sans voir une paire de seins, une culotte ou un corps nu.
L'humour est présent dans le manga, avec pas mal de petits moments comiques judicieux. Le ton du titre reste très léger de toute manière. Et heureusement car un climat de compétition aussi fort présenté de manière sérieuse serait inbouffable. 

Bref, un manga qui me plait pas mal, qui fera baver les amateurs de bonne bouffe et de bonnes... femmes." 

DDG, le 29/08/2015, trois tomes lus.

Retrouvez la fiche du spin-off Food Wars! - Shokugeki no Soma: L'étoile.
A noter une adaptation animée pour ce manga. 

D'autres manga de cuisine : Restaurant du Bonheur (Le), Cooking Papa...

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici