Food Wars! - L'étoile

Food Wars! - L'étoile

Titre original: 
Shokugeki no Soma - L'étoile
Genre: 
Humour, tranche de vie, drame
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Shonen Jump +)
Éditeur français: 
Delcourt-Tonkam (collection Shonen)
Date de sortie originale: 
2015
Date de sortie en France: 
2016 (le 7 septembre)
Nombre de tomes: 
5 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
5 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€

Résumé des tomes

Avis

Le rêve américain d'un japonais à Paris. Il est parti de rien, avec juste son diplôme en poche, il a débarqué à Paris le coeur plein d'espoir et de détermination pour devenir un grand chef et il s'est lancé bille-en-tête dans l'aventure pour atteindre des sommets. J'avais lu il y a un moment le premier tome de la série mère Food Wars ! - Shokugeki no Soma qui était bien fun. Je ne sais pas quels liens existe entre les personnages de Food Wars! et ceux de ce manga mais cette série peut très bien se lire séparément. C'est donc parti pour une nouvelle fournée avec ce spin-off! 

En tant que lecteur français, une histoire culinaire nous fait immanquablement penser qu'un passage par l'Hexagone et sa gastronomie s'impose. C'est donc chose faite avec ce spin-off se passant à Paris. L'auteure nous y propose une vision pas trop caricaturale de notre pays avec tout de même ses petits contrastes de mentalité qui rajoute un peu de fun. Cependant, elle trouve quand même le moyen d'inclure par-ci par-là un peu de chauvinisme.
Nous découvrons Shinomiya Kojiro, un prodige japonais de la cuisine française qui a su se faire une place de premier ordre à Paris. Entièrement dévoué à son art, il n'hésitera à prouver ses talents tout comme venir en aide à des confrères. Le manga le présente un peu trop comme l'homme providentiel qui, par sa volonté et son talent, déplacera des montagnes. Le premier tome nous propose la vision de Kojiro adolescent, du genre héros de Shônen classique, courageux et persévérant, et sa version adulte qui tend à la cool attitude d'un Sakamoto, pour vous servir!. Son genre un peu trop parfait rend le scenario moins intéressant. D'autant que ce premier tome s'axe plus sur de la tranche de vie et du drame que de la technique culinaire et découverte de recettes. Donc cet effet du héros Gary Sue prend plus d'ampleur.
Le manga reste tout de même plaisant à suivre pour l'originalité du concept d'un manga culinaire, qui demeure encore peu courant, ainsi que pour suivre l'évolution de ce protagoniste cuistot. Les dessins sont aussi très cool, avec une bonne maîtrise et des bouilles sympathiques. On note que la gestuelle des personnages paraît un peu bizarre dans quelques cases. 

Ça démarre pas mal pour Food Wars L'étoile, nous attendons de voir ce qu'il a réellement dans le ventre! 

Hanoko, un tome lu le 37/09/2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici