Final Fantasy Type-0: le Guerrier à l'Épée de Glace

Final Fantasy Type-0: le Guerrier à l'Épée de Glace

Titre original: 
Final Fantasy Reishiki Gaiden - Hyouken no Shinigami
Genre: 
Action, aventure, fantasy
Éditeur original: 
Square Enix
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2015 (11 juin)
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
178
Prix: 
7,65€

Avis

Je ne connais pas du tout le jeu vidéo du même nom sorti en 2011 sur PS Vita et qui sortira bientôt sur PS4. C'est, il me semble, un jeu basé sur le multijoueur, avec un grand nombre de personnages jouables et un système de combat axé action.
Toujours est-il que ce manga sortira le 11 juin en France avec Ki-oon et sera en fait une préquelle au scenario du jeu. Il s'annonce plutôt sympa, dans la lignée de nombreux shonen fantasy existant déjà. J'ai pu lire les quelques pages disponibles gratuitement en librairie et sur le site de l'éditeur.
L'histoire nous plonge donc dans le quotidien d'une classe d'apprentis soldats d'élite, à la Freezing. Ils gèrent le combat au corps à corps, à distance, mais aussi la magie. Plus particulièrement, nous suivons un anti-héros pas très sympathique avec ses compagnons. Ceux-ci le font tourner en bourrique histoire de le dérider, mais cela semble une tâche bien ardue. Je présage pour la suite un schéma d'ouverture au monde et à l'amitié assez classique, mais qui reste efficace et agréable. Après, pour le coup, je ne sens pas du tout la patte Final Fantasy, même pas dans le chara-design.
Celui-ci reste toutefois fort sympa. Le trait de crayon est fin et appliqué, les détails sont nombreux et les émotions présentes. Certains personnages pètent déjà bien la classe, alors qu'on ne les a vus que peu de temps. J'ai hâte de les découvrir en action.
Comme le manga est tiré d'un jeu vidéo, je suppose que l'ensemble de l'intrigue sera basée sur l'action, les combats, la magie. J'espère pouvoir reconnaître quelques créatures du bestiaire de la licence, ainsi qu'une patte plus marquée. Car au final, ce manga pourrait bien s'appeler autrement que cela ne paraîtrait pas insensé. Mais comme Tetsuya NOMURA veille au grain, cela devrait aller...
Bref, un manga qui pourrait bien s'annoncer trépidant, en espérant simplement que le côté FF ressorte plus (mais comme je vous disais, je n'ai pas touché au jeu dont il est inspiré).  

DDG, quelques pages lues, le 15/05/2015

Final Fantasy type-0, jeu sorti initialement sur PSP, a droit cette année à un portage sur console de salon. À cette occasion, Ki-oon propose l'édition en France du manga adapté. Nous y découvrons une histoire inédite qui sert de prélude à l'histoire du jeu. Le jeu mettait en scène l'histoire d'une classe d'élèves dans une école de magie, le manga propose de découvrir la jeunesse de celui qui deviendra leur professeur. 

Le manga débute sur un rapide portrait de notre protagoniste, élève de la classe trois qui rêve de passer dans la prestigieuse classe une. Dédaigneux, intello et peu sociable, il dénigre ses camarades à l'attitude trop légère à son goût et ces derniers lui rendent bien. Ils trouvent un malin plaisir à lui jouer des tours et le tourner en ridicule. Une entrée en matière assez marrante car elle brise le mythe du personnage taciturne et ténébreux dont l'aura naturelle tient en respect les gens. Kurasame a le profil de ce type de personnage, cela amusera d'autant plus les autres élèves à l'enquiquiner.
Puis les choses sérieuses commencent. Alors que la classe trois croit participer à une simple activité, ils vont tomber dans un traquenard qui se soldera par une hécatombe effroyable. Une expérience qui marquera à vie Kurasame, lui qui pensait détester purement et simplement ses pairs farces et se rend compte trop tard de l'importance des autres. Le traitement de l'évolution de sa psychologie sera assez similaire à celui développé dans le manga Battle Royale, l'idée qu'un drame révèle la grande valeur de chaque être humain, aussi méprisable qu'il pouvait paraître auparavant avec un regard de lycéen normal manquant alors de maturité. Une muse en bouche donc efficace pour ce manga.
En revanche, ce premier tome manque cruellement d'introduction sur l'univers magique qui régit ce manga. On pige à peu près ce qu'il se passe sans trop connaître les enjeux qui se cachent derrière. Le manga a beau être accessible aux néophytes, on constate tout de même qu'il s'adresse davantage aux fans du jeu, surement être au fait de l'environnement dans lequel évoluent ces personnages. Cela s'adresse aux fans du jeu Final Fantasy Type-0, pas forcément à un fan de Final Fantasy en général, étant donné que Type-0, est un jeu à part dans la gamme des FF, dont le style s'écarte un peu. Il en sera de même pour ce manga à l'allure beaucoup enchanteresse qu'un FF classique, sans que ce soit un mal pour autant.
Le style du dessin, de bonne facture, convient assez bien à cet univers. Le manga gagnerait à proposer davantage de travail sur les décors ou bien donner une expression plus acerbe au regard des personnages. Mais c'est soigné, c'est beau, ça se lit bien. 

Final Fantasy Type-0 – Le Guerrier à l'Épée de Glace est bon manga d'action fantastique globalement. Les quelques manques dans le scenario du premier tome et les questions posées pour la suite donnent bien envie de poursuivre la lecture. 

Hanoko, un tome lu, le 16/06/2015

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici