Univers des Elemental Gerad

Elemental Gerad

Elemental Gerad

Titre original: 
Erementar Gerad
Auteur(s): 
Genre: 
Aventure, fantastique, action
Éditeur original: 
Mag Garden
Éditeur français: 
Kami
Date de sortie originale: 
2002
Date de sortie en France: 
Septembre 2006
Nombre de tomes: 
18 (Terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
10 (stoppée)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
178
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Interrompu

Résumé des tomes

Avis

"Eremental Gerad est un shonen comme les autres, mais étrangement je n'ai pas envie de le comparer aux canons du genre mais plutôt au style CLAMP, du moins pour le graphisme: c'est assez surchargé pendant les combats, qui génèrent des explosions en tout genre, la dessinatrice nous montre beaucoup de volutes de fumée, à tel point que le lecteur est un peu dans le brouillard et ne comprend pas bien ce que l'auteur veut nous montrer. 

Quand il n'y a pas de combat, l'histoire devient enfantine : situation rigolotes, voyeurisme du héros, mangeailles... bref rien qui ne fasse vraiment avancer l'intrigue. Dans le milieu du tome 2 du moins.  

Le design des armes (les femmes changées en épée et autres armes contondantes), sont très différents, mais tous les personnages sont un un peu similaires. 

Les combats sont surchargés, les scènes de transition paraissent un peu vide, espérons que l'auteur trouve un équilibre qui va déstabiliser ses concurrents. D'autant que les éléments originaux sont là : pirates de l'air, fusions avec des créatures élégantes, et aspect RPG. 

Docteur Spider, 2 tomes lus, 24/10/06

Nous avons ici le shonen de base. Un héros ado, mignon et dynamique qui se découvre un pouvoir. Il a en fait un gros potentiel qu'il découvre au fur et à mesure de l'histoire. Surviennent alors des méchants et rivaux du héros. Et des combats qui vont prendre de plus en plus d'importance. Elemental Gerad répond à ce modèle typique du shonen. Bien qu'il possède un bon univers, différents de celui d'autres shonen, il n'innove pas encore assez pour être remarquable. Il reste donc dans le lot; ça ne veut pas dire qu'il est mauvais mais ses qualités sont communes. L'histoire n'est pas assez prenante, le manga reste pour l'instant dans de simples quêtes intermédiaires. Cependant, si on voit les choses sou un autre angle, voilà ce dont on peut convenir: mieux vaut un shonen simple, sans grandes prétentions mais qui reste toujours sympathique à lire, plutôt qu'un shonen qui veuille aller très loin mais qui se taule. Vu de cette façon, on peut tout à fait apprécier Elemental Gerad tel qu'il est.
Pour l'heure, on peut noter que les personnages sont travaillés, il n'y en a pas dans la bande qui soit laissé pour compte. Le personnage qui m'a le plus surprise est Cisqua: en général, ce genre de fille dans les manga a juste une grande gueule et n'est bon qu'à papillonner, mais dès le volume trois, Cisqua montre ce qu'elle a dans le ventre et ça la crédite bien ;). J'aime bien aussi la belle Kuea, d'abord parce qu'elle a le teint mate, c'est pas courant puis c'est original qu'elle soit un grosse gloutonne, d'habitude c'est un trait de caractère des gamins dans les manga. Enfin, mon personnage préféré, Rasati qui est aussi charismatique que puissante. Et pour tous les personnages, il ne se trahissent jamais. C'est-à-dire qu'en reprenant l'exemple de Rasati, sa première apparition est très efficace, on voit une femme très forte à la volonté d'acier. Dans pas mal d'autres shonen, elle aurait perdu son aura par la suite et se serait effacée pour laisser la place au héros. ais là non, tous les personnages restent fidèles à eux-même et c'est ce qui rend le manga vraiment crédible. Pour moi, c'est un gros point fort important. 

Quant aux dessins, l'auteur se débrouille pas mal, le graphisme est agréable mais quelques scènes de combats sont confuses, je ne vais pas développer, Doc l'a fait précédemment. A part ça, tout roule ^^ 

Mayumi Azuma doit donner l'impulsion nécessaire si elle veut que son manga s'élève au dessus de la masse sinon, Elemental Gerad demeurera un bon p'tit shonen mais parmi tant d'autres. Ce serait dommage que ce ne soit pas le cas car Elemental Gerad en a le potentiel.

Hanoko, cinq tomes lus, le 04/09/07 puis les autres qui suivent quand ils sortent

 

Des humains se transformant en armes pour combattre en duo? Testez Soul Eater.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Elemental Gerad / Erementar Gerad (Shōnen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici