Element Line

Element Line

Titre original: 
Element Line
Auteur(s): 
Genre: 
Heroic-fantasy, action
Éditeur original: 
L'auteure elle-même ?
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2000
Date de sortie en France: 
2004
Nombre de tomes: 
7 (stoppée)
Nombre de tomes sortis en France: 
7
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7€

Avis

"Encore un manga sur lequel je suis tombée par hasard à la bibliothèque municipale. Hélas, je n'ai pas trouvé le premier tome génial.

L'histoire entre dans les sempiternels clichés de l'heroic-fantasy. Un jeune héros au lourd secret cherchant à suivre son destin sans marcher dans les traces de son légendaire père, c'est du déjà vu. Des humains parqués dans des cités fortifiées pour survivre à des hordes de monstres sanguinaires, c'est du déjà vu. Et le premier tome ne m'a pas permis de dire qu'il y aurait un peu d'originalité par la suite (je me trompe peut-être).

Notre jeune héros est donc un courageux guerrier qui ne veut pas trop qu'on sache qu'il est le fils de son père, mais qui en même temps veut faire comme lui. Par ailleurs, il est malade, le genre de maladie qui fait qu'on a vite envie de te brûler sur la place publique après t'avoir jeté l'équivalent d'une brouette de cailloux. J'imagine que ce mal va l'aider à combattre la menace Rizom, ça me semble assez téléphoné cette histoire...

Les personnages sont globalement très archétypés, on a même droit à la jolie demoiselle au sale caractère mais au coeur pur, puisqu'elle est l'une des prêtresses du temple (une religion sur le déclin ceci dit, ça change un peu). Le héros est banal à en mourir, ses copains aussi. Espérons que de nouveaux protagonistes relèveront l'intérêt du titre dans les tomes suivants.

Le dessin fait un peu vieillot, et assez amateur. J'ai peu apprécié le chara-design même s'il est assez original. Les Rizoms sont cool, les scènes d'action un peu moins. A voir par la suite ce que ça peut donner.

Je ne sais pas pourquoi l'auteure a publié en indépendant son manga au Japon, ni pourquoi il a été arrêté au bout de 7 tomes. Toujours est-il que je ne le pleurerai pas.

Bref, un shônen d'heroic-fantasy banal et au dessin peu attrayant à mes yeux."

 

DDG, le 03/05/2019, un tome lu.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici