Clover

Clover

Titre original: 
Clover
Auteur(s): 
Genre: 
Lycée, drame, action
Éditeur original: 
Akita Shoten
Éditeur français: 
12bis
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2008
Nombre de tomes: 
43 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
9 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
190
Prix: 
6,50€
Rythme de parution: 
arrêté

Avis

"Encore une fois, je n'ai pu lire que les premières pages du premier tome. Avis à prendre donc avec recul.
Mes premières impressions sont les suivantes : ça sent la baston entre lycéens, avec fond de mafia et de trafics en tout genre. Ajoutez une pointe d'héroïsme et une grosse dose d'amitié. ça donne un manga à la Eternity ou encore Sun-Ken Rock, à peu près. J'espère vraiment que le présent titre aura de quoi se démarquer et séduire.
Dans un premier temps, un point est à mettre du côté de ses atouts. Il semblerait que l'humour est assez présent. Dès le début, Hayato se démarque comme étant un peu taré, n'hésitant pas à se faire vomir sur ceux qui viennent de lui cracher dessus afin, selon lui, de les mettre à égalité. Sa tronche est particulière, on se demande si on doit en rire ou s'en inquiéter. En tout cas, il me plait beaucoup, ça a l'air d'être le personnage le plus incontournable du titre. J'ai pu voir aussi Tomoki, un des autres ado. Le troisième n'est pas apparu là où je me suis arrêtée. En tout cas, la brochette a l'air assez équilibré et peu habituelle, ça promet de belles frasques et de beaux combats.
Graphiquement, j'apprécie le style assez posé, réaliste. La qualité papier n'a par contre pas l'air extra, mais tant pis. Le design dans son ensemble est sympa, et les personnages tirent souvent des tronches façon SD, ce que j'adore. Sinon, pas grand chose à en dire de plus, je n'en ai pas vu assez. 

DDG, le 01/05/10, quelques pages du premier tome lues.

"J'aime bien les mangas de bastons lycéen, la magie opère toujours, ça se lit tout seul. En sera-t-il de même pour Clover, série avortée en France, suivant en cela le chemin pris par Worst ? 

D'une part le dessin est pas mal, il fait penser à celui de Tsutomu Takahashi (Bakuon Rettô). D'autre part rivalité, cassage de gueule, amitié sont au programme. Le lycée est plein de mecs qui roulent des mécaniques.  

Comme de bien entendu, le héros est un relou au grand coeur. Dans les premiers volumes, il revient après plusieurs années passées à la campagne. C'est l'occasion de se faire une place, de voir quels vont être ses alliés pour les combats à venir. Comme il est niais, il provoque toujours des catastrophe (genre il latte deux mecs, doit se farcir tout leur lycée de voyou ensuite, etc.). Dans le tome 3, les boss d'un lycée adverse utilisent des coups déloyaux, ça met du piment au récit, les amis du héros se font latter ^^ 

Une série de lycéen bien sympa, pas meilleure, pas pire qu'une autre. Pourquoi Clover n'a-t-il pas marché ? c'est un mystère.'' 

Docteur Spider, tomes 2 et 3 lus, 16/08/11

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici