Claymore

Claymore

Titre original: 
Claymore
Auteur(s): 
Genre: 
Action, fantastique
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Glénat
Date de sortie originale: 
2002
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
27 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
27 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,50€
Rythme de parution: 
Terminé (Selon parution japonaise)

Avis

"J'ai un premier temps découvert l'univers de Claymore par sa version animée. J'avais feuilleté il y a quelques temps le premier volume à la Fnac et à présent j'ai enfin l'occasion de lire le premier volume.
J'ai été derechef séduite par le dessin unique en son genre. Je trouve que l'auteur a particulièrement réussi le dessin des personnages, humains et démoniaques. Je trouve qu'il y a toujours une sensation de malaise installée dans le manga: à l'instar des démons, les personnages humains ont tous un regard inquiétant comme si n'importe lequel d'entre eux pouvait dissimuler en leur corps un démon, sentiment que l'anime ne transmettait pas vraiment. Les pages sont étonnamment blanches, je m'attendais à quelque chose de bien plus sombre. Pourquoi ce choix? Peut-être que cela correspond au deuil et à la mort omniprésente dans le manga. Quoi qu'il en soit, cela participe aussi à l'ambiance déroutante du manga.
Quand au scénario, le début est apparemment le même dans l'anime, donc je connaissais ce qui allait se passer, mais j'ai quand même apprécié de revivre les événements déclencheurs de la cavale de Claire et de Zaki. J'aime beaucoup la relation qui s'établit entre les deux héros, l'innocence de l'un est touchante et la froideur cachant chaleur de l'autre ne laisse pas indifférent non plus. On sent bien la tristesse du personnage de Claire qui fait tout pour faire disparaître ses émotions qui ressurgissent par petits signes, rien que par le fait qu'elle se justifie à chaque fois prouver qu'elle n'a pas cherché à protéger Zaki.
Ensuite, j'aime bien l'idée de guerrières qui marchent sur un fil à la limite du monstrueux et de l'humanité, ce qui montre bien le coût de tels pouvoirs. Après le manga est constitué essentiellement de combats violents, le scenario n'est pas très fouillé mais tous les éléments précédents font qu'on peut accrocher quand même au manga. 

Claymore ne fait donc pas partie des manga les plus originaux que j'ai pu lire mais il possède cependant des particularités qui font qu'il vaut d'être lu. » 

Hanoko, un tome lu, 19/06/09

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Claymore / Claymore (Shōnen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici