Change 1 2 3

Change 1 2 3

Titre original: 
Change 123 (ちぇんじひふみ)
Genre: 
ecchi, combat, comédie
Éditeur original: 
Akita publishing co.
Éditeur français: 
Taifu
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2007
Nombre de tomes: 
12 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
12 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
papier glacé
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,95€
Rythme de parution: 
Bimestriel

Avis

"D'entrée de jeu on s'dit "ça y est! Encore un ecchi qui n'a ni queue ni tête et qui a été fait que pour montrer des filles dénudées". Mais à force d'acharnement (oui y'en faut pour comprendre l'histoire quand on commence par le tome 3) j'ai trouvé l'histoire intéressante! Et oui! Ca m'arrive ^^
Niveau dessin, pas de surprise comme tout bon ecchi qui se respecte on est bombardé de filles en tenus légères et de mecs aux pectoraux bien saillants (pour une fois!). C'est bien dessiné sans non plus être une oeuvre d'art. On reste dans l'artistiquement correct.
Côté histoire, si j'ai bien compris, on a une fille très quelconque mais qui cache plusieurs personnalités expertes en combat. Elles se manifestent à n'importe quelle moment ce qui peut rendre la situation assez caucasse. Au tome 3 on commence à appercevoir l'histoire de Motoko et pourquoi elle a différentes personnalités. Il semblerait qu'il y ait une histoire d'expérience scientifique mais je ne m'avancerai pas trop sur le sujet parce que bon... J'ai pas tout suivi!
Bon dans ce manga il n'y a pas que du bon! C'est bourré de gros stéréotypes: une fille banale qui se transforme en canon grâce à ses multiples personnalités comme héroïne, et un gringalet fan de bioman comme héros. Waouh! On a une originalité digne de Mc Cain et des ses frites au four!
Côté personnages, j'ai eu beaucoup de mal à m'y retrouver. On nous balance énormément de noms du coup on s'y perd. Et le truc du changement de personnalité ça aide pas beaucoup parce qu'en fait les 3 personnalités de Motoko se ressemblent quand même beaucoup (normal c'est toujours la même fille XD) mais c'est pas toujours évident de savoir qui se manifeste. Notre super héro bioman est aussi plat qu'un chewing-gum sous une basket et nos grands méchants sont aussi virils que Vincent Mc Doom!
En clair, la seule chose qui sauve ce manga c'est le côté scientifique qui commence à apparaître. A surveiller!"

Lalie, Tome 3 lu, 18 novembre 2007

"Après cette critique virulente, que rajouter de plus ? Je ne l'aurai pas dit avec les mêmes mots mais je fais les mêmes constats que lalie : il est difficile de commencer au tome 3 si l'on veut saisir le mécanisme de changement de personnalité et son enjeu. En même temsp pour ce que ça change.... Par contre si l'on se base sur le dessin et les combats, c'est bien simple, il n'y a rien à comprendre, rien à voir :
- le dessin est fade, sans personnalité, sans détail. Du coup l'aspect ecchi est très vite limité. A part des grosses poitrines dénudées sans aucun charme, il n'y a rien à se metre sous la dent (à part peut être les illustrations couleurs et le mini pooster en début de volume)
- les combats sont quelconques, ils se tapent dessus de façon bourrine, le dessin ne pouvant pas aisder à faire une mise en scène recherchée.
Le seul aspect un peu intéressant, c'est le téléscopage entre une série sentaï dont un des personnage principal est fan, et son apparition dans la réalité (de l'histoire). 

En bref, de la baston et des gros seins, sans plus. 1, 2, 3, changez de chemin." 

Docteur Spider, tome 3 lu, 16/06/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici