Breath of Fire IV

Breath of Fire IV

Titre original: 
Utsurowazarumono - Breath of Five IV
Auteur(s): 
Genre: 
Aventure, fantastique
Éditeur original: 
Mag Garden
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2010
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
178
Prix: 
7,50€

Avis

"Je souligne d'emblée que je n'ai lu qu'un extrait du manga. Mon avis sera donc à prendre avec prudence.
Je n'ai jamais joué au jeu du même nom sorti en 2001 sur PS1 et PC. Cependant, j'ai pu jouer au volet numéro 3 de la série. Compte tenu de la qualité de l'histoire du 3, et comme le 4 a été adapté en manga, je peux vous dire sans me tromper que l'histoire du présent volet excellente. Bon, après, c'est à vérifier tout de même, il arrive que certains jeux vidéo, adaptés en manga (ou inversement) perdent en qualité pendant l'échange ou n'étaient même pas dignes d'être adaptés directement.
Le manga commence, semble-t-il, comme le jeu vidéo. Se pourrait-il que la manga suive au pied de la lettre le jeu ? A vérifier. Toujours est-il que cela commence comme décrit dans le résumé. Je connais déjà les personnages pour avoir joué avec eux dans Breath of Fire III et je dois avouer que je me languis de les voir plus "vivants" dans le manga. D'emblée, Nina, l'ange, m'insupporte, comme dans le jeu. Elle semble niaise avec ses bonnes intentions, et l'expression qu'elle arbore au moins une fois sur chaque page que j'ai pu lire me fait penser qu'elle n'est pas une lumière. Enfin, ce doit être mon aversion pour elle qui parle. Les dragons sont au coeur de l'histoire. Ryu a le pouvoir de se transformer en dragon et ça, c'est la classe. Par contre, le coup de sauver le monde d'un empereur diabolique fraîchement ressuscité, c'est classique. A voir comment c'est tourné ensuite.
Graphiquement, c'est très joli. On retrouve le chara-design du jeu et franchement, il poutre. Le dynamique des actions est bien rendu et les expressions des personnages aussi.
Hum, voilà, je n'en dirai pas plus. J'espère que le manga sera à la hauteur de la série de jeux." 

DDG, le 16/05/10

Du manga tiré d'un jeu vidéo : Tales of Symphonia et compagnie.
Un empereur démon qui ressuscite ? Tears to Tiara.
Le premier opus du jeu qui a inspiré le manga : Breath of Fire.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici