Brain Powerd

Brain Powerd

Titre original: 
Brain Powerd
Genre: 
Aventure, SF, mécha
Éditeur original: 
Kadokawa
Éditeur français: 
Panini manga
Date de sortie originale: 
1998
Date de sortie en France: 
2001
Nombre de tomes: 
4 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200
Prix: 
8,38€

Avis

"Vous n'avez rien compris à mon résumé ? Vous êtes donc dans la même situation qu'était la mienne lors de mes lectures du premier tome de ce manga étrange.
Je n'ai pas vraiment saisi ce qu'il se passait, dans cette histoire de mécha à moitié organiques. Une organisation nommée Néo Noé semble vouloir récupérer des disques qui génèrent des anti-bodies, tout en utilisant des Grancher. Ne me demandez pas la différence entre Grancher, Brain Powerd et Anti-body. Je n'ai pas saisi la subtilité de tous ces termes techniques qui pullulent dans le manga, hélas. Toujours est-il que ces mécha semblent doués d'émotion et que l'organisation semble se refuser à le voir. Évidemment, une gamine qui déboule de nulle part comme une prophétesse prend la défense des robots. Et notre héros, d'abord du côté des « méchants », devient gentil grâce à elle. La trame de base apparaît assez classique mais l'ensemble est tellement complexe d'approche que j'en ai perdu mon latin. En gros, je n'ai rien pigé et j'ai donc eu du mal à prendre du plaisir à lire ce manga.
Les personnages sont, comme je le suggérais plus haut, très classiques. Le héros est un rebelle qui s'ignore au départ, courageux, fondamentalement bon et ténébreux. La fille est évidemment jolie, dévouée corps et âme à sa cause, tout en gardant un côté innocent, voire angélique. Si ces deux protagonistes manquent d'intérêt, il y a bien un personnage qui m'attire, malgré son manque d'originalité. Il s'agit de la soeur de Yû, travaillant aussi pour l'organisation et qui fera passer sa mission avant sa filiation, quitte à mettre la vie de son frère en danger. Cet aspect est banal dans les oeuvres littéraires ou autres, mais j'apprécie toute de même de le retrouver ici.
Ce qui alourdit également la lecture de ce manga, c'est son manque d'humour. Rien ne prête à sourire, à aucun moment. Dans des histoires aussi graves dans le thème (même si on n'y comprend rien, on sent le côté dramatique de la situation), un brin de légèreté n'aurait pas été de trop. Et la sempiternelle romance qui se profile évidemment entre les héros n'apporte rien de joyeux non plus.
Le dessin est sans particularité, à mon avis. C'est joli, détaillé, les mécha sont chouettes et tout, mais cela manque d'originalité, là encore. On ressent bien le dynamisme des scènes, mais cela s'arrête là. 

En somme, un manga qui manque de clarté, d'originalité et de profondeur. Poubelle." 

DDG, le 16/02/13, un tome lu.

À mon grand étonnement, un anime est sorti sur le sujet (1998 au Japon, 2006 en France).

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici