Beelzebub

Beelzebub

Titre original: 
Beelzebub
Auteur(s): 
Genre: 
Action, humour, fantastique, tranche de vie
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Kazé manga
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2011
Nombre de tomes: 
28 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
28
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,69€
Rythme de parution: 
Terminé (Bimestriel)

Avis

Il aime tabasser, il aime dominer les autres, il va se coltinner le plus infernal des fardeaux: le fils de Satan! La petite frappe d'Oga, lycéen, a été choisi pour élever le successeur du diable, trop occupé pour faire l'éducation de son fils. Il l'a envoyé sur Terre parmi le shumain pour grandir parmi eux et ensuite les exterminer! Cependant Oga, très peu porté sur l'esprit de paternité, va essayer de trouver quelqu'un de plus fort dans son lycée pour lui refourguer le bébé.
En voilà un scenario farfelu pour Beelzebub! Ce manga est un gros délire en puissance. Bourré d'humour, de second degré et de rebondissements saugrenus, Beelzebub m'a arraché plusieurs éclats de rire (que j'ai tenté de contenir péniblement parce que j'étais dans les transports en commun pendant que je lisais les volumes XD). L'histoire est franchement drôle et originale, tout comme ses personnages. Mention spéciale à Hildegarde qui montre une image peu répandue des personnages de son style: les gothic lolita ne sont pas forcément que des gamine aux airs de poupées hors de leur temps ^^. Son caractère a aussi un petit quelque d'Anna de Shaman King, ce qui n'est pas pour me déplaire héhé. Et puis le surnom de Beelzebub "Baby Beel" est absolument magique si on le prononce à française! Je me demande si l'auteur est conscient que ça évoque chez nous du frometon XD.
En revanche, coup classique auquel ce manga n'échappe pas: un héros qui renferme en lui une très grande force, ainsi que des allures de raclure mais qui n'est pas méchant en fait. Un stéréotype dans énormément de manga. Heureusement ici, l'humour et l'histoire tourne cela de manière fun.
Côté dessin, c'est un style plutôt courant mais efficace. L'auteur dessine bigrement bien les expressions des personnages, notamment les regards de tueur fou d'Oga. J'adore aussi la tronche d'ahuri du marmot! Cependant, on voit que le manga manque un peu de maîtrise: les proportions des personnages un peu malhabiles (surtout les bras des filles qui ressemblent à des bâtonnet de sucette) ou des perspectives pas toujours nickel. Mais l'ensemble tient la route! 

Un petit coup de tonus dans le monde sur Shônen avec Beelzebub qui nous propose une histoire unique et poilante! Pourvu que ça dure! 

Hanoko, trois tomes lus, le 10/01/2013  

Pour en découvrir plus sur la genèse de Beelzebub, lisez le compte-rendu de la conférence de Ryûhei Tamura à Japan Expo 15
Des mouflets et des guerriers? Essayez Lone Wolf and Cub dans un tout autre style. 

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici