Barrage

Barrage

Titre original: 
Sensei no Barrage (戦星のバルジ)
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, science-fiction, aventure, action, drame, humour
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Shonen Jump)
Éditeur français: 
Ki-oon (collection shonen)
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
3 janvier 2019
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1 de poche
Traduction: 
David le Quéré
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,90€

Avis

Un garçon qui se donne toutes les peines du monde pour aider les orphelins, un garçon qui se bat pour ses valeurs, un garçon qui se retrouve tout d’un coup propulsé au centre de la guerre de sa planète.

 

Barrage réunit à la fois tous les clichés des shonen et une pointe d’originalité. En effet, on se retrouve dans le schéma éternel du héros sans parents, gaffeur mais très courageux, prêt à prendre les armes et se sacrifier pour protéger les autres. Du jour au lendemain, le voilà pris dans un combat immense et affublé d’un grand pouvoir. Il part à l'aventure, acceptant son sort.

L’univers rappelle au début beaucoup Gintama, pour son côté planète envahie par les extra-terrestres, ceux-ci se mêlent ensuite à la population humane dont ils occupent les terres, cela se passe à une époque ancienne (ici Europe Médiévale au lieu du Japon à l’ère Meiji) mais il y a quand même de la technologie anachronique. Mais l’ambiance va assez vite différer. Barrage est un cocktail d’humour et de drame qui s’enchaînent. Humour de par la personnalité du héros, l’archétype du héros gaffeur impulsif mais au grand cœur, qui va forcément accumuler les bourdes mais aussi les exploits. Et drame car la situation des figurants, subissant l’oppression des extra-terrestres, est abordée avec un regard plus mûr. Dans une certaine mesure, car l’objectif n’est pas de plomber le moral du lecteur. Même si le manga ne brille pas d’originalité pour son scenario et ses personnages, ça se laisse lire, l’histoire avance à bon rythme sans lenteur et avec cohérence.

Concernant les dessins, on reconnaît la patte de l’auteur mais il a su montrer un style propre à ce manga, on ne se dit pas que c’est le portrait craché de ce qui sera son hit suivant, My Hero Academia. Et il fait preuve déjà d’une bonne maîtrise de son art.

 

Un court manga sympathique à lire, dans les canons des shonen.

 

Hanoko, un tome lu, le 18/01/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici