Univers des Bakuman.

Bakuman.

Bakuman.

Titre original: 
Bakuman.
Genre: 
Tranches de vie, romance, humour
Éditeur original: 
Shueisha (Weekly Shonen Jump)
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2010 (2 Juillet)
Nombre de tomes: 
20 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
20
Nombre d'éditions en France: 
1
Traduction: 
Thibaud Desbief
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200
Prix: 
6,2€
Rythme de parution: 
Bimestriel

Résumé des tomes

Avis

"Après l'énorme succès de Death Note puis celui très mitigé de Blue Dragon Takeshi Obata et son compère Tsugumi Ohba frappent là où on ne les attendait pas, en situant leur nouvelle série dans le milieux... du manga. Bakuman n'est pas la première série sur le sujet (je pense notamment à la Plume de Feu), quel va être son apport, sa qualité ? 

A vrai dire on rentre assez vite dans l'histoire : notre héros, collégien effacé, et dessinateur à ses heures perdues, va faire la paire avec le "1er de la classe", un garçon qui a la grosse tête et qui va être son scénariste. En parallèle de leurs premiers pas dans le monde du manga et de la Shueisha, on va suivre leur vie sentimentale, moteur de leur volonté de réussir.  

Même si leurs débuts amoureux occupent une grande place dans le récit, Bakuman a pourtant toutes les caractéristiques d'un Shônen nekketsu : les adversaires et tournois en pagaille (qui prennent la forme des concours de publication), l'augmentation du niveau de difficulté au fur et à mesure, l'entraînement etc. tout en faisant découvrir au lecteur les arcanes de ce milieu bien particulier.  

Ainsi on en apprend beaucoup sur le monde de sélection des auteurs par l'éditeur, de l'importance du vote du public, de la construction des histoires en fonction des lecteurs, que si au bout de dix chapitres l'histoire n'a pas fait ses preuves, elle est supprimée etc.  

Bakuman a les mêmes travers que Death Note : ça blablate beaucoup. C'est sans doute le style réaliste qui veut ça : pas de gags, pas de combats au sens strict, l'histoire passe par le dialogue plus que par l'image. Par exemple nos deux héros passent leur temps à calculer (surtout la tête) le comportement de la chérie de l'un, les mécanismes du succès, les taux de probabilité de réussite etc. C'est lourdingue. En revanche, j'ai lu le tome 3 d'une traite !! En effet l'axe change : trouver des nouvelles idées, et pas mal de situations inédites pour nos héros. Vivement le 4 !! 

L'aspect intéressant également, c'est tout l'aspect "manga dans le manga" en effet, on voit également parfois les mangas que les différents rivaux dessinent, et ils ont l'air vraiment biens ! 

L'histoire n'en demeure pas moins de plus en plus prenante à mesure que nos héros deviennent professionnels, doivent affronter plus directement avec leur rival. Les personnages ont également dans un coin de la tête leur réalité, se posent des questions sur leur avenir. Ils ne veulent devenir ni salarié banal, ni freeter, hikkikomori non plus. Ils ont ainsi pour objectif de voir l'un de leur manga adapté en animé avant leurs dix-huit ans. Réaliseront-ils leur rêve ? 

Plus ça va, plus la lecture de Bakuman est prenante." 

Docteur Spider, 2 tomes lus, 03/08/10
Tome 4 : 13/11/10

Retrouvez l'anime adapté de ce manga Bakuman.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Bakuman. / Bakuman. (Shōnen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Pour moi un super manga très bien adapté en animé.
Les dessins sont bien faits . L'histoire bien faite. Bon aussi on as le "blabla" de bakuman et de death note...mais si on avait pas ce blabla on en serait l'histoire? Pour moi ce blabla est nécessaire. 
Si ce manga mérite une note je donnerais :
8,9/10

Il est plus facile de critiqué l'art du manga , que de le pratiqué.

Portrait de Hanoko

Je suis d'accord avec toi, même si parfois on a un peu la flemme de lire autant, ce ne sont pas des dialogues inutiles, loin de là.

haha!

Vous êtes ici