ARMS

ARMS

Titre original: 
ARMS
Genre: 
Action, lycée, fantastique
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
1997
Date de sortie en France: 
2003
Nombre de tomes: 
22 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
22
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
206
Prix: 
7,35€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Un shonen qui trônait victorieux dans la bibliothèque de mon copain. Il fallait que je la lise pour vous en parler.
Je me demandais au départ ce que pouvait avoir comme ressource un pareil scénario. Des gamins avec des espèces de pouvoirs incontrôlables dont ils ne veulent pas, on a déjà vu. Ici cependant, c'est tourné de telle manière qu'il y a toujours des rebondissements et des choses pour nous étonner. Les héros et personnages secondaires sont tous très travaillés et intéressants et particulièrement les Arms en elles-mêmes. Il faut savoir que les Arms sont des sortes d'entités métalliques vivantes implantées dans des humains. Sorte de nanomachines, elles s'adaptent au patrimoine génétique de leur hôte mais semblent cependant avoir une conscience propre. Rien que ce point, j'aime beaucoup. Cela complexifie toute cette histoire de pouvoirs non voulus et incontrôlables un peu banale. En plus à cela s'inscrit un énorme conflit politique entre les Egregoris qui contrôlent le monde de façon discrète et les Bluemen. Entre les deux se trouvent les Arms, ballotées malgré eux par des combats de plus en plus violents. En somme, ce sont les grandes puissances contre les cobayes à grands coups d'autres cobayes. C'est vraiment bien pensé et cela permet d'étaler un grand nombre de sur-hommes aux motivations diverses et des scientifiques sans scrupules.
Une grosse partie de l'histoire se base sur le conte Alice au Pays des Merveilles, les Arms portent des noms de personnages du roman de Lewis Carroll comme Queen of Heart ou encore White Rabbit. Il semblerait que l'influence aille plus loin mais je ne l'ai pas encore vu dans ma lecture (12 tomes). Riche idée, d'autant que le conte garde ici tout son côté adulte et un peu malsain de base. J'adore.
Graphiquement, c'est assez spécial de prime abord mais on s'habitue vite. C'est plutôt bien détaillé, mais le design des visages est particulier. J'ai parfois du mal à reconnaître qui est qui mais bon, pas bien grave. La dynamique des combats est très bien rendue et le design des Arms sous forme totale est très bien choisi. J'aime particulièrement Knight. Ah, et petite indication, c'est très violent, avec du sang et des lacérations régulièrement. Attention donc à l'âge des lecteurs.  

Voilà, je crois que je n'ai plus grand chose à dire sur ce manga. Très bon, je vous le conseille." 

DDG, le 23/05/10, 12 tomes lus.

A voir aussi, la version animée : Project ARMS.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici