Arago

Arago

Titre original: 
Arago
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, action, policier, drame, aventure
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
2012
Nombre de tomes: 
9 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
9
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
6,95€

Avis

« En lisant les premières pages de ce shonen, je m'attendais à un truc super bateau du genre deux frères strictement opposés qui vont chercher à leur manière l'assassin de leurs parents. En fait, l'histoire prend un tournant radical et peu attendu assez rapidement. Même si cela arrive très rapidement dans le premier tome, je préfère vous laisser la surprise. En deux mots, la tête brûlée Arago va devenir follement intéressant, dans le genre antihéros avec des pouvoirs à double tranchant. Quant à Ewan, le frère jumeau flic à Londres, son devenir semble emprunt de mystères. J'ai hâte de lire la suite (je n'ai qu'un tome pour le moment).
L'histoire nous propose donc de l'investigation policière dans un Londres actuel, de l'action mêlée à des pouvoirs démoniaques et un trait d'humour et d'amour. Les protagonistes sont attachants bien qu'ils soient, au final, assez classiques. Leurs comportements sont souvent prévisibles, heureusement que l'histoire rattrape le tout avec pas mal de rebondissements. Les démons qui envahissent Londres ne sont pas sans me rappeler le spectre de Jack l'éventreur, qu'on croisera probablement dans l'histoire. En effet, les légendes urbaines européennes sont mises à contribution, pour mon plus grand bonheur. J'ai toujours adoré le folklore, quel qu'il soit. D'autant que leur aspect effrayant est bien exploité, avec un suspens maîtrisé.
Pour ce qui est du côté amour, on retrouve le classique triangle amoureux, avec les héros qui ne savent pas vers qui leur coeur penche, etc. Annexe. Pour l'humour, le duo Arago/Rio est souvent mis à contribution, tout comme le patron un peu pervers du flic. En bonus dans le tome 1, une blague faite par Rio à Arago, la jeune fille ayant vécu longtemps au Japon tandis qu'Arago n'a jamais quitté la Grande-Bretagne. En bonus aussi, un petit bestiaire rappelant les monstres légendaires vus dans le tome en fin de celui-ci.
Le dessin m'a un peu perturbé. J'ai l'impression que le trait des personnages est changeant, avec parfois même des planches me semblant bâclée. De manière générale, on ressent bien l'action et les émotions des personnages. De manière générale aussi, toutefois, je n'accroche pas au design. Quelques scènes violentes parfois, rien de bien dégueu mais tout de même. 

Au final, un manga à l'histoire captivante malgré un patron de personnages banal et un dessin qui laisse à désirer. A lire. » 

DDG, le 16/09/2013, un tome lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici