Amanchu!

Amanchu!

Titre original: 
Amanchu!
Auteur(s): 
Genre: 
Tranche de vie, humour, amitié
Éditeur original: 
Mag Garden
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2011 (le 10 mars)
Nombre de tomes: 
7 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
6 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
178
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
selon parution japonaise

Avis

Après le ressourçant Aria, Kozue Amano est de retour avec son titre Amanchu! Le mot d'ordre reste le même, convivialité, bonne humeur et petits plaisirs de tous les jours par des choses simples. 

Cette fois, on retourne sur Terre avec le contexte de l'entrée au lycée. Hikari est une jeune fille passionnée de plongée qui commence sa première année de lycée. Opportuniste, elle saisit chaque instant de bonheur au quotidien et sait voir du positif partout. Partout autour d'elle, elle sèmera sourires et allégresse, croquant la vie à pleine dent.
Une histoire qui s'annonce à nouveau pleine de légèreté et de gaieté. Alors que de très nombreux manga dépeignent le lycée comme une période de confusion, de conflit voire de traumatisme, Amanchu! choisit une direction radicalement opposée en mettant en scène une vision idyllique de l'adolescence. Par le biais d'une héroïne joyeuse à toute épreuve, l'auteure aborde certain troubles de la jeunesse en lui apportant une solution simple à portée de tous. Dans ce premier volume, il s'agit de la timidité de Futaba Ohki.
Pour le moment, la même magie opère que dans Aria, on se laisse porter par ce monde où tout semble merveilleux. Cependant, cette fois l'auteure a choisi un contexte très proche de la réalité, le pari est risqué car Amanchu! peut laisser l'impression d'être totalement sur son petit nuage et presque invraisemblable par tant d'insouciance qui elle est loin de la réalité.
De plus, ce manga ressemble évidemment à l'oeuvre la plus connue déjà citée auparavant. On retrouve bien sûr le thème de l'eau qui a une place très importante, parfaitement au reflet des personnages qui semblent plus purs les uns que les autres. Le scenario repose sur quasiment rien, l'histoire se développe au gré des ensembles d'aventures a priori anecdotiques de Hikari. Ce manga ne se démarque donc pas encore beaucoup, on reste curieux quand à la suite. Par ailleurs, on remarque que c'est clairement une volonté de l'auteure de rappeler son oeuvre précédente, d'abord par le fait que l'héroïne se nomme Hikari (celle d'Aria s'appelait Akari), son physique et sa personnalité qui lui ressemblent beaucoup et cerise sur le gâteau, dans le club de plongée du lycée on remarque dès la page 147 dessiné un poster avec Hikari d'Aria. Le style graphique est aussi identique. De belles planches, de longues robes flottant au vent, des caricatures attitrées selon les personnages, etc.  

Quelle est donc la volonté de l'auteure? Créer une nouvelle oeuvre ou une sorte de spin-off? La suite nous le dira. Dans ce premier volume, cela ne semble pas être le cas. Le manga reste une lecture agréable, en espérant que cela dure sur le long terme et apporte quelque chose de nouveau, peut-être via l'initiation aux techniques de plongée?

Hanoko, un tome lu, le 5 avril 2011

Retrouvez la fiche de l'anime adapté: Amanchu!

Pour poursuivre sur la plongée, dans un style beaucoup plus tragique retrouvez Umizaru l'ange des mers. Hikari serait-elle parente d'Amuro d'Kenko Zenrakei Suieibu Umisho?

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici