World’s Best Boyfriend (The)

World’s Best Boyfriend (The)

Titre original: 
Risouteki Boyfriend (理想的ボーイフレンド)
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie
Éditeur original: 
Shueisha (prépulié dans Bessatsu Margaret)
Éditeur français: 
Soleil manga (collection Shoujo)
Date de sortie originale: 
2016
Date de sortie en France: 
9 janvier 2019
Nombre de tomes: 
7 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Traduction: 
Sophie Piauger
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€

Avis

Deux copines fantasment sur le même mec. L’une décide de se retirer de la partie pour ne pas faire obstacle et lui fait croire qu’elle sort déjà un autre pour ne pas lui donner mauvaise conscience. À partir de là nait une nouvelle relation improvisée et incertaine.

 

Sans vraiment briller d’originalité, The World’s Best Boyfriend sort un peu de l’ordinaire. Ce n’est pas le schéma caricatural dans lequel une fille lambda se retrouve au cœur de l'attention d’un mec populaire. L’autrice a voulu prendre le contrepied de ce type d’histoire pour apporter de la nuance. Après la mise en place de cette nouvelle liaison entre ces deux lycéens, le manga retourne vers le genre d’histoire plus conventionnelle.

Vous vous doutez bien que la potentielle romance entre Yusa et Kaede ne pas s’arrêter tout de suite. Il s’agira donc de découvrir l’évolution de leurs potentiels sentiment l’un pour l’autre, leurs états d’âme, leurs petites aventures quotidiennes. Le manga n’a rien de très palpitant et j’aurais vite lâché l’affaire, si l’autrice n’avait pas fait preuve d’une certain travail sur ses personnages. Déjà, ils sont plus que trois, ce qui est déjà un signe dans un shojo romance de lycée. Les dialogues sont un peu travaillés et donne un minimum de contenance aux personnages. Elle n’avait prévu qu’un seul volume environ pour son manga et personnellement, je trouve que cela aurait largement suffi, car le tome deux est déjà beaucoup moins intéressant. Mais bon, ce qui la sauve à nouveau est sa distance avec les personnages clichés du genre.

Côté dessins, pour du shojo de lycée, c’est plutôt pas mal. Comme pour l’histoire, la mangaka montre une petite patte à elle, même si ce n’est pas très marquant. Son dessin est de qualité dans l’ensemble, assez bien équilibré.

 

The The World’s Best Boyfriend s’élève un peu de la moyenne par son traitement de ses personnages, à lire les intéressées.

 

Hanoko, deux tomes lus, le 20/01/2019

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran World’s Best Boyfriend (The) / Risouteki Boyfriend (理想的ボーイフレンド) (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici