Taranta Ranta - Let's go! Happy Happy Girl

Taranta Ranta - Let's go! Happy Happy Girl

Titre original: 
Taranta Ranta - Let's go! Happy Happy Girl
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, drame, comédie
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Ribon)
Éditeur français: 
Panini manga
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2012 (le 22 août)
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200
Prix: 
6,99€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Hikaru après des années collège tumultueuses, veut positiver pour que sa vie au lycée lui apporte enfin de la joie. À fleur de peau, elle tombe très vite amoureuse, mais les choses ne sont pas aussi simples qu'elle le voudrait et c'est à ses dépens qu'elle découvrira les travers de l'élu de son coeur. Parallèlement, elle développe plusieurs relations amicales qui ne seront pas non plus toujours évidentes.  

Taranta Ranta s'annonce plutôt original pour une histoire de romances entre lycéens. J'ai vraiment apprécié la pluralité des personnages importants dans l'histoire qui ne sont pas simplement des faire-valoir de l'héroïne et son jules. De plus, je trouve que la manière dont leur caractère à chacun est dépeint paraît assez naturelle. Même si ces liens se développent très vite et peut-être trop facilement, je trouve que cela reste assez crédible. C'est surtout grâce au fait que pour le moment, le manga évite les clichés navrant du genre : l'héroïne qui se découvre des sentiments pour son ami d'enfance, une fille jalouse de l'héroïne qui voudrait lui mener la vie dure, le triangle amoureux, etc. Le scenario du manga n'est pas spécialement passionnant mais voir enfin un Shôjo qui ne répète pas exactement les mêmes schémas narratifs que les autres soulage tellement qu'on en apprécie bien plus la lecture. On pourrait regretter que ne soit pas davantage développé l'aspect dramatique de l'histoire suite à la situation familiale douloureuse de Hikaru, mais il y a une certaine logique car Hikaru a décidé de faire le deuil de son frère et d'aller de l'avant. Donc, elle préfère se concentrer sur l'instant présent et l'avenir sans penser à son passé. D'ailleurs, j'ai trouvé les moments humoristiques du manga plutôt pas mal. En revanche, la quantité d'espaces d'expression libre de l'auteur dans son manga est assez abusive, les lire tous casse totalement dans la lecture du manga, je les ai presque tous zappés d'autant que peu sont vraiment intéressants, quelques uns font un peu rire mais c'est tout. Enfin, cela reste moindre comme bémol.
J'ai également apprécié que les dessins étaient assez réussis (ne vous fiez pas aux illustrations couleur que je trouve bien moins chouettes que les planches du manga). L'auteur dessine avec beaucoup de finesse et de détail ses personnages et ses pages. On retrouve les style narratif propre aux shojo (beaucoup de gros plans, de fond tramés sans décors pour mettre en relief les sentiments) mais contrairement à beaucoup de shojo, on n'a pas du tout l'impression de vide. Je ne suis pas fan des profils des personnages qui donnent l'impression qu'ils ont des yeux très globuleux, mais on a vu largement pire à ce niveau. 

Tout ce que j'espère est que le tome 2 suivra la même ligne que le tome 1. Taranta Ranta démarre bien, pourvu que cela se poursuive donc. 

Hanoko, un tome lu, le 20/08/2013

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Taranta Ranta - Let's go! Happy Happy Girl / Taranta Ranta - Let's go! Happy Happy Girl (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Taranta Ranta - Let's go! Happy Happy Girl / Taranta Ranta - Let's go! Happy Happy Girl (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Taranta Ranta - Let's go! Happy Happy Girl / Taranta Ranta - Let's go! Happy Happy Girl (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici