Servamp

Servamp

Titre original: 
Servamp -サーヴァンプ-
Auteur(s): 
Genre: 
Humour, action, vampire
Éditeur original: 
Media Factory (prépublié dans Comic Gene)
Éditeur français: 
Doki-Doki
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
2013
Nombre de tomes: 
10 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
9 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
En fonction de la parution japonaise

Avis

"La nouveauté Doki-Doki nous parle de vampires de manière fort originale. Tout d'abord, il faut poser les bases de la conception de l'auteur concernant le suceur de sang. Il existerait des vampires « ancêtres », dont la personnalité reflète les sept péchés capitaux. Notre héros Kuro est ainsi le vampire de la Paresse. Ces vampires peuvent avoir sous leur coupe des vampires « seconds », des grouillots lambda, en somme. Et tout en haut de cette pyramide peuvent se trouver les maîtres humains des Ancêtres. En l'occurrence, Mahiru devient malgré lui le maître de Kuro. Voici pour les bases de l'histoire qui, faute de rendre justice aux vampires comme je les apprécie, reste originale et fun à suivre.
La trame de l'histoire est classique : un gros méchant veut tout ficher par terre pour des raisons qui lui appartiennent. Et si Kuro ne cherche pas du tout à régler le problème, Mahiru décide de donner un coup de pied dans la fourmilière. Je vous laisse découvrir comment. Même si, de prime abord, ce fil conducteur est banal au possible, je pense que de nombreux rebondissements viendront nous étonner et nous faire sourire. Déjà dans le premier tome, on découvre des personnages hauts en couleurs qui donnent envie de s'intéresser de plus près à eux. Le principe des sept pêchés capitaux donne forcément des personnalités particulières pouvant prêter à rire ou, plus généralement, à l'émotion. Et avec un Kuro aussi mou, Mahiru n'est pas sorti de l'auberge. Ils sont totalement opposés et en même temps complémentaires, ce qui fait leur force. Le méchant est aussi atypique puisqu'il est un brin bipolaire et très lunatique. De fait, lui et les autres personnages se prêtent bien à l'humour de situation. Leurs personnalités extrêmes sont forcément source de quiproquo et j'avoue que le résultat est distrayant et parfois franchement drôle. Pour le coup, je retrouve là ce qui me plaisait bien dans le titre Soul Eater, qui n'est pourtant pas du même mangaka. ça sent le plagiat, ou l'inspiration !
Le dessin est caractéristique de cet auteur, bien que moins poussé que dans le manga sus-cité. Le chara-design est original et attrayant, les émotions sont bien retranscrites, l'action également. Rien de plus à rajouter à ce niveau, c'est très bien.
Je vous signale des petits bonus rigolo sur les première et quatrième pages de couverture, sous la couverture plastique. Je n'ai pas tout compris mais pas grave, c'était marrant
Pour finir, je reviens rapidement sur les personnages pour évoquer leur potentiel développement. Kuro m'intrigue au plus haut point, tout comme certains autres vampires, et je suis sûre que leur évolution me surprendra. Du moins, je l'espère fortement ! 

En bref, un manga sympathique, avec une trame classique, mais qui séduit par ses personnages atypiques et hauts en couleurs. Agréable. 

DDG, le 12/04/2013, un tome lu.

Retrouvez la fiche de l'anime adapté Servamp.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Servamp / Servamp -サーヴァンプ- (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Servamp / Servamp -サーヴァンプ- (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici