Secret Feelings

Secret Feelings

Titre original: 
Himitsu na Kimi ni Koi o Shita (ヒミツなキミに恋をした)
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie
Éditeur original: 
Shogakukan (prépublié dans Sho-comi)
Éditeur français: 
Soleil Manga (collection Shojo)
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2016 (le 12 octobre)
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€

Avis

Un garçon mystérieux intrigue au plus haut point l'une de ses camarades. Celle-ci, déterminée à se rapprocher de lui, se met à le suivre pour en découvrir plus sur lui. Elle réussira à sympathiser avec lui et à en apprendre un peu plus sur sa situation de vie pas évidente.
Ce premier tome tape en plein dans les clichés du Shôjo. Son scenario téléphoné et niais m'a navrée comme pas possible. "Oh le beau gosse mystérieux cache en fait une fragilité intérieure", "zut je suis tombée sur lui et j'ai failli l'embrasser par maladresse!" Etc. Etc. Et bien sûr, le mec qui préférait au départ rester seul, va s'ouvrir super facilement à la première venue? Ah oui j'oubliais, c'est l'héroïne, c'est normal, l'improbable se produit toujours. Ce tome un est un tissu de micro péripéties à la noix avec son trop plein de sentiments à l'eau de rose.
Niveau dessins, c'est un style shojo parmi les plus banals qui soient, avec ses personnages au corps anguleux, ses visages aux grands yeux ultra expressif, et son character design sans personnalité. Et pas très bien dessiné en plus. Ça dégouline de partout de trames de déco qui finissent par rendre presque illisibles les pages. C'est regrettable parce que l'on voit quand même un certain travail sur les décors et parfois sur des jeux de lumières. Mais comment apprécier ça quand des tonnes de trames superflues viennent se surajouter par dessus pour tout embrouiller.
Cependant, la fin du tome un annonce une suite plus intéressante et atypique pour ce genre de manga. On peut considérer alors ce premier tome comme une (douloureuse) introduction au vrai noyau de l'histoire. À voir si ces bonnes idées sont bien exploitées par la suite, mais le style me rebute tellement que je doute de vouloir vérifier. 

Hanoko, un tome lu le 25/10/2016

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Secret Feelings / Himitsu na Kimi ni Koi o Shita (ヒミツなキミに恋をした) (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici