Sablier (Le)

Sablier (Le)

Titre original: 
Sunadokei
Auteur(s): 
Genre: 
Romance
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
Avril 2008
Nombre de tomes: 
10 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
10
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
6,25€€ avant puis 6,85€€

Avis

"Le sablier, en voilà un titre de shojo original, qui n'a pas cédé à la facilité du Ai quelque chjose, ou Love quelque chose d'autre. Est-ce que pour autant ce manga sera original ?  

Même si au départ le cas de la fille dont la mère mourrante et doit se mettre à travailler pour alléger sa peine est déjà vu, cet élément est vite mit de côté. Le tome 1 de ee manga est plutôt basé sur l'humour - les vacheries que se font les personnages- même si l'arrière fond est triste (la mère meurt, et on nous promet d'autres "épreuves"). Le tome 2 est mélodramatique.  

Le dessin est classique mais maîtrisé : les personnages ont des très beau visage, ce qui permet de bien les distinguer. De plus l'auteur réussi très bien les yeux, qui sont très expressifs. 

La figure du sablier permet à l'auteur de faire grandir ses personnages, de prendre en compte la dimension temporelle. Dans les premières pages du manga, le personnage principal va se marier. Ensuite l'histoire reprend son cours, avec des saut réguliers dans le temps. On nous annonce qu'en 10 tomes on va voir défiler 14 ans de sa vie devant nos yeux. Graphiquement, l'auteur s'amuse de temps à autre à se faire superposer des images de ses personnages à différents âges. 

Le tome 1 fini par un baiser. Le tome 2 se fini par le changement d'axe du triangle amoureux. Le tome 3 je n'ai pas le droit de vous le dire, mais en tout cas chaque fin de tome relance bien le suspens, c'est chouette. La lecture du Sablier est un plaisir, et les dessins n'y sont pas étrangers." 

Docteur Spider
Tome 1 : 21/04/08
Tome 2 : 11/05/08
Tome 3 : 19/07/08

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici