Princesse Kilala

Princesse Kilala

Titre original: 
Kirara Princess (Disney's きらら・プリンセス)
Genre: 
Aventure, romance, humour
Éditeur original: 
Kodansha (prépublié dans Nakayoshi Lovely)
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2012
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Traduction: 
Laetitia Citroen
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Étant une amatrice des films Disney qui ont bercé mon enfance, comme beaucoup de monde, c'est avec curiosité que je me lance dans la lecture de ce drôle de manga.
Princesse Kilala raconte l'histoire d'une fille (collégienne semble-t-il) qui a grandi avec les contes de fées Disney et qui souhaite un jour rencontrer le prince charmant à son tour. Sa vie bascule quand un jour elle rencontre Rei, un jeune homme venant d'un royaume lointain en péril que seule la découverte de la Septième Princesse pourra sauver. Kilala va se retrouver impliquée dans toute une aventure où elle découvrira un portail magique lui permettant de plonger temporairement dans l'univers des princesses Disney qu'elle admire! 

Tout le monde l'aura saisi, ce manga sera enfantin, très enfantin. L'histoire est niaise à souhait, tout autant que ses personnages. Que ce soient les nouveaux personnages de ce manga ou bien ceux de Disney que l'on voit apparaître. Certains seront juste mielleux et d'autres seront complètement stupides, comme Ursula, ma méchante Disney préférée si drôle et cynique, qui a été ridiculisée ici (oui, moi je n'ai pas des princesses mais des méchants Disney préférés  ).
L'histoire aurait pourtant pu être intéressante: Le scenario créé pour ce manga raconte une aventure inédite dans laquelle s'imbriquent des passages remaniés des célèbres films Disney. Mais l'histoire du manga, on ne peut plus basique et terriblement puérile, n'apporte rien de plus. En outre il aurait été encore mieux que la rencontre entre Kilala et ses princesses Disney s'inscrivent véritablement dans la continuité des films Disney, sans en altérer le récit, pour que ce soir un véritable complément aux univers Disney. Il aurait été tellement plus pertinent de se dire en lisant ce manga « ça aurait pu se produire dans les films ! ». Là on a juste l'impression que le manga profite de la notoriété des films Disney pour mettre en valeur son propre scenario sans apporter de valeur ajoutée.
La seule que l'on ne pourra pas retirer à Princesse Kilala est sa qualité de dessins. Même si les pages paraissent dépouillées, les personnages sont tous bien dessinés et la dessinatrice a très bien respecté le character design de chacun des personnages Disney, aussi variés soient-ils. 

L'idée d'un manga mêlant collégiens japonais et personnages de Disney est amusante. Cependant, Princesse Kilala est trop gamin pour nous accrocher. Restons-en au classique Kingdom Hearts si la démarche vous interpelle. 

Hanoko, deux tomes lus, le 16/03/2015

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Princesse Kilala / Kirara Princess (Disney's きらら・プリンセス) (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Princesse Kilala / Kirara Princess (Disney's きらら・プリンセス) (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Princesse Kilala / Kirara Princess (Disney's きらら・プリンセス) (Shōjo)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici