Playboy café - Sweet x Bitter = Love

Playboy café - Sweet x Bitter = Love

Titre original: 
Koakuma Cafe - SweetxBitter=Love
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, comédie
Éditeur original: 
Shogakukan (prépublié dans Sho-comi)
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2007
Nombre de tomes: 
4 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
bimestriel (terminé)

Avis

  "Qui sera le plus fort au jeu du chat et de la souris? Le chat pensez-vous? Pas sûr... 

Sakura est l'héroïne typique de shojo : belle, niaise et légèrement soumise sur les bords. Elle va bien sûr s'enticher d'un jeune homme à la bouille d'ange mais qui est en fait un vrai démon. Séducteur du dimanche, Chika se fait un malin plaisir de faire tourner Sakura en bourrique. Il souffle sans arrêt le chaud et le froid mais à trop jouer on finit par perdre sa proie... En effet, en tout bon shojo qui se respecte il nous faut un bon gros triangle amoureux n'est-ce pas? Et bien voilà qu'arrive sur son fidèle destrier Naoki! Et voilà nos belles brochettes de vainqueurs! 

Niveau histoire, Sakura se balade et se retrouve en danger: Mais voilà que vole à son secours le prince charmant! Coeur dans les yeux et papillons dans le ventre Sakura veut retrouver son charmant crapaud pour le transformer un prince... mais voilà que le prince travaille dans un bien étrange café où les serveurs font plutôt offices d'entraîneurs... N'écoutant que son coeur, notre jeune écervelée va se mettre en quatre pour son beau crapaud mais voilà que ce dernier, au lieu de se transformer en homme idéal, se transforme en une bête démoniaque bourrée de phéromones. Aaah c'est dur la vie de princesse ces temps-ci! 

Enfin les princes et les princesses ont tendance à se dévergonder en ce moment... Un baiser par là, un coup de langue par ci, la chaleur monte et STOP! Plus rien! C'est frustrant des fois ^^ 

Côté dessin, toujours des yeux immenses emprunts de naïveté, toujours des longs cheveux qui volent au vent, des mini jupes à la limite de la décence et des scènes plutôt suggestives.  

La chose qui peut sauver ce manga c'est le côté torturé de Chika : il trouve Sakura très naïve à la limite de l'idiotie et pourtant il ne peut s'empêcher de la chercher... 

Un manga intéressant mais qui ne brille pas par son originalité." 

Lalie, un tome lu, 21 septembre 2007

"Encore un shojo qui ne fait pas dans l'originalité, comme l'a dit Lalie, l'héroïne qui a tout de suite le coup de foudre, qui va chercher à se rapprocher de l'élu de son coeur, qui va le faire craquer puis un troisième personnage intervient, ce qui va faire la lutte pour obtenir l'amour de Sakura. Le style de dessin lui aussi est tout ce qu'il y a de plus banal en matière de shojo, qui est très similaire par exemple au dessin de Secret Sweetheart. Les héros ont une apparence qui est l'archétype même des personnages principaux de shojo. Pas besoin d'en dire plus à ce sujet.
Cependant, bien qu'il ne démarque pas des autres shojo, Playboy café reste agréable à lire contrairement à beaucoup de shojo, car l'héroïne ne passe pas tout son temps à se morfondre à se poser mille et une questions sur son amour. Les quelques moments dans ce genre-là sont brefs. Le récit est léger et est pourvu de bonne humeur. L'histoire évolue rapidement et le manga se lit vite." 

Hanoko, un volume lu, le 02/10/017

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici