My teacher, my love

My teacher, my love

Titre original: 
Sensei Kunshu (センセイ君主)
Auteur(s): 
Genre: 
Comédie, romance, tranche de vie
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Bessatsu Margaret)
Éditeur français: 
Delcourt-Tonkam (collection Shojo)
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
4 juillet 2018
Nombre de tomes: 
13 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
6,99€

Avis

Ce manga est un spin-off d'un manga de l'autrice, No Longer Heroine mettant en scène le grand frère de Kôsuke Hiromitsu, le prof de maths. Mais pour les newbies comme qui débarque avec ce manga, pas de souci pour apprécier l'histoire sans connaître le manga originel. 

Je pars toujours un a priori négatif en lisant un shojo, car ce n'est pas un genre que j'affectionne particulièrement, mais quand un bon manga pointe du bon de son nom, cela fait donc une bonne surprise. Dans les grandes lignes, du shojo classique romantique, mais dans les faits, My Teacher my Love est très drôle.
Nous suivons l'histoire d'une fille qui veut absolument trouver l'amour car c'est trop tendance au lycée, mais elle enchaîne les déconvenues. Très fleur bleue, elle est aussi très honnête et spontanée, ce qui la pousse à se lancer bille-en-tête dans des relations perdues d'avance. Le summum est atteint quand elle craque pour son prof, détestable au premier abord. Ses copines aussi viennent souvent mettre leur grain de sel, ayant également le béguin pour le prof. Ce dernier à l'inverse est sec, les pieds sur terre, et les rembarre généralement en beauté. Mais il se prend au jeu à jouer les coaches pour Ayu. L'interaction de tout ce beau rend le manga assez drôle à lire, même si inévitablement, quelques passages seront plus mielleux inéluctablement.
Tout cela n'aurait pas été possible sans le dessin tout à fait à la hauteur de l'humour. Déjà, la mangaka a un bon trait, soigné, vivant et avec juste ce qu'il faut comme détail dans les pages. L'hyper expressivité des personnages vient amplifier la drôlerie des scènes, je suis particulièrement fan de certains regards dépités d'Ayu qu'on croirait sortis d'un manga d'horreur. 

My Teacher my Love ne sort clairement pas des sentiers battus, mais il amuse et fait sourire. Croisons les doigts pour que le niveau se maintienne dans la durée. 

Hanoko, un tome lu le 15/07/2018

D'autres manga parlant de relation prof/élèves: This TEACHER is MINE!, Living in a happy world, Hey, Sensei!...

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici