My first Love

My first Love

Titre original: 
Boku no Hatsukoi wo Kimi ni Sasagu
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, drame
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2009 (le 11 Mars)
Nombre de tomes: 
12 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
12
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
bimestriel (terminé)

Avis

"Un Shôjo qui démarre très fort. 

Le premier volume est tout à fait poignant, on en aurait presque les larmes aux yeux. En effet, il est vraiment intense, il jongle entre scènes humoristiques et les scènes de tristesse, sans jamais égarer le lecteur. L'innocence et la volonté des deux héros nous touche énormément, en dépit du terrible destin pesant sur Takuma. L'auteure utilise très habilement les différents sauts dans le temps afin de renforcer son récit, je trouve très intéressant de voir Mayu et Takuma grandir et de voir que leur amour ne fait que se renforcer. La complexité de leur relation est due au fait que tous les deux savent que Takuma est condamné mais ils ne savent pas en revanche que l'un et l'autre sont au courant. Ainsi ils essaient chacun à leur manière de rendre heureux l'autre, mais leur méthode respective s'opposent, ce qui entraîne la douleur pour l'un comme pour l'autre.
Ce manga traite un thème peu abordé en manga mais qui est malheureusement très présent dans la vie courante. Il pose certaines questions existentielles comme la valeur de la connaissance de sa propre date de mort. Ce manga pourrait donner une belle leçon de vie à travers le sort tragique de Takuma: vivez chaque instant intensément, ne perdez pas de temps, car rien n'est jamais acquis et tout peut arriver.
Visuellement, au premier abord je n'étais pas séduite car le dessin, bien que soigné, n'est pas très réussi. En particulier pour les visages qui sont souvent très simplistes et disproportionnés. Ils ont l'air complètement aplatis par rapport à la taille de la tête des personnage. En outre, j'ai été assez énervée de retrouver quatre fois exactement le même dessin dont l'auteure a fait un copié-collé (le médecin de Takuma en train de sourire). Cependant, le dessin reflète malgré tout assez bien l'innocence et la pureté des personnages. De plus, les croquis présents dans le manga sont jolis. Les couvertures sont elles aussi assez chouettes, me rappelant tantôt Nana, tantôt C'était nous. Donc, j'entends par tout ça que même pour ceux qui ne n'apprécieraient pas le style de l'auteure, ce n'est en rien un point disqualifiant du manga.
Ce shojo s'annonce donc peu commun et très profond dans le thème choisi et son traitement.
Cependant, je redoute qu'il ne se perde trop à se focaliser sur les moindres détails sur la relation de Mayu et Takuma. Le volume deux se dirige vers un type de shojo beaucoup plus classique et beaucoup moins marquant, où l'on assiste aux déboires amoureux des protagonistes. Certes il y a toujours de l'humour et le manga reste sympathique à suivre, mais la maladie et Takuma risque de devenir plus un fond d'histoire que le coeur de l'intrigue, ce qui serait très regrettable. De plus, le fait que la série comporte douze volumes semble confirmer mon sentiment. Je trouve qu'une courte série en deux ou trois volumes aurait été bien plus forte. Là on risque de s'étaler trop et de tomber dans du shojo banal. Je ne vois pas l'intérêt de repousser tant le dénouement qui constitue le sujet le plus important et non pas les petites aventures anodines des personnages.
Après si vous appréciez le style de Kotomi Aoki, ce titre vous est tout de même recommandé. Mais pour les autres, je pense que la lecture du premier volume vaut vraiment le coup, alors que la suite ne paraît pas indispensable, même si l'envie de connaître la fin subsiste. Je peux me tromper sur mon pronostic et je l'espère, mais j'en doute. 

Dans l'ensemble, je pense que ce titre est un bon shojo mais qu'il pourrait vraiment s'élever de la moyenne s'il suivait la direction donnée par le premier volume, dont la lecture est vraiment recommandée, je le répète." 

Hanoko, deux tomes lus, le 19/04/09

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici