Mélancolie de Sumire (La)

Mélancolie de Sumire (La)

Titre original: 
Sumire wa Blue
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, drame
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2002
Date de sortie en France: 
2008 (Le 20 Août)
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Avec ce manga, nous voilà à nouveau face à une histoire empreinte d'une certaine tristesse avec des personnages hésitants qui ont l'air toujours dans la Lune.
Le manga porte parfaitement son nom car Sumire, par manque de confiance en elle, n'ose pas approcher celui qu'elle aime et le regarde toujours de loin en espérant une aide du destin qui ne vient jamais. Heureusement ses amies sont là et la soutiennent pour lui créer des occasions, mais les choses n'évoluent pas comme elle l'aurait espéré. Elle demeure enfermée dans sa bulle, bien qu'elle souhaiterait pouvoir passer ses journées guillerette comme ses amies mais n'y arrive pas.
J'ai bien aimé ce manga car il est très humain et proche de la réalité, ce n'est pas un shojo qui semble être sur une autre planète tant les élans sentimentaux sont exagérés. Ici, on arrive bien à s'identifer à l'héroïne car elle pourrait parfaitement être une amie de classe. Les dialogues sont aussi pour leur part simples, dans le sens que les personnages parlent de tout et de rien, de la pluie et du beau temps, bref, comme dans la vie courante. Cela peut être un peu ennuyeux dans un manga mais je trouve que cela bien quand même.
Après, pour ceux qui aiment les histoires qui bougent, il est vrai que ce manga peut paraitre un peu morne et assoupissant. Les personnages principaux peuvent être lassant par leur caractère assez réservé. Mais au moins, c'est un shojo qui changent un peu des autres.
L'auteure a tenté de refléter cette mélancolie dans son dessin, mais comme je l'ai dit dans C'était nous, son style ne me touche pas beaucoup. Son style n'est pas assez expressif à mon goût, le regard des personnages a l'air un peu trop vide. Là c'est une question de goût, à vous de voir. 

Un shojo qui vaut le détour, Hanoko qui dit ça, ce n'est pas souvent." 

Hanoko, un tome lu, le 21/08/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici