Ma Petite Femme

Ma Petite Femme

Titre original: 
Ore Yome. - Ore no Yome ni Nare yo (オレ嫁。~オレの嫁になれよ~)
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, humour, tranche de vie
Éditeur original: 
Shogakukan (prépublié dans Sho-Comi)
Éditeur français: 
Soleil manga (collection Shojo)
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
13 juin 2018
Nombre de tomes: 
11 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
188
Prix: 
6,99€

Avis

Cette fois, ce ne sera pas le beau gosse du lycée qui tombe amoureux de l'héroïne banale, mais un mariage arrangé avec un fiancé pas tout à fait comme escompté.  

L'introduction du manga est très expéditive, on sait que l'héroïne est promise à un garçon de bonne famille par son grand-père, mais pour quelle raisons? Quels liens entretiennent les deux familles? Des informations complètement zappées, à moins que j'en sois passée à côté. Bon c'est pas grave, on sait bien que les shojo romantiques basiques ne s'encombrent pas de ce genre de détail et veut en venir au fait, la relation amoureuse. Nous suivons donc ce duo a priori incompatible. L'héroïne est une fille normale tandis que son futur époux est un gosse de riche, très pédant au premier abord . Cependant, Zen (oui il s'appelle vraiment ainsi) va découvrir les petits plaisirs de la vie de lycéen aux côtés de Hinata. Le début était donc plutôt amusant à lire, car les personnages ne sont pas si clichés que prévu, puisqu'ils évoluent au contact l'un de l'autre. Cependant, très vite, cela devient gnangnan, c'est typiquement le genre de shojo que j'aurais apprécié en one-shot. Sur le plus long terme, ça devient de simple débordements de sentiments: leur liaison sentimentale piétine à cause de la timidité de chacun qui ne veut pas laisser transparaître son attirance grandissante pour l'autre. [!]Attention spoil du tome 1[!] en milieu de parcours arrive le grand-frère de Zen qui révèle être le véritable fiancé. Un retournement de situation qui d'une part, amène l'inévitable triangle amoureux, et augmente l'absurdité de l'histoire. Depuis le début, Zen amène Hinata chez lui, en voyage, etc. Comment personne dans l'entourage du garçon n'a pas remarqué qu'il avait squatté la fiancée de son frère et ne l'en a pas empêché? Bref, c'est crétin.[!]Fin de spoil[!]
Côté dessin, ben du shojo pure souche, mais c'est bien dessiné dans l'ensemble. Ce n'est pas un style que j'apprécie, mais là c'est plus de l'ordre des goûts et des couleurs. Au moins je reconnais qu'il y a du travail. 

Ça commençait comme un bon divertissements, mais le côté niais revient vite à l'assaut. Tant pis. 

Hanoko, un tome lu, le 05/07/2018

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Ma Petite Femme / Ore Yome. - Ore no Yome ni Nare yo (オレ嫁。~オレの嫁になれよ~) (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Ma Petite Femme / Ore Yome. - Ore no Yome ni Nare yo (オレ嫁。~オレの嫁になれよ~) (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici