Kokoro Button

Kokoro Button

Titre original: 
Kokoro Button
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
23 mai 2012
Nombre de tomes: 
12 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
12
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€
Rythme de parution: 
bimestriel

Résumé des tomes

Avis

Nina, à peine entrée au lycée, va rencontrer le grand amour. Koga est un garçon pour qui beaucoup de filles craquent mais étonnamment seul. Lorsqu'elle lui fait sa déclaration, ce dernier accepte qu'ils se mettent ensemble pendant une période d'essai d'un petit mois. Nina se met alors la pression pour réussir à le séduire mais elle va découvrir à ses dépens que Kôga, malgré son air gentil, adore jouer avec elle et lui faire des farces. Nina va devoir redoubler d'efforts et de patience pour réussir à atteindre le coeur de Kôga.
Kokoro Button pourrait être un Shôjo lamda et prosaïque d'une histoire d'amour niaise entre deux lycéens. Le style de dessin est très banal des Shôjo et n'a pas spécialement d'éclat. Mais Kokoro Button possède quelques petits éléments qui le distinguent des autres titres du genre. 

L'héroïne est une fille très naïve et timide, l'élu de son coeur est un garçon très populaire. Mais c'est Nina qui va essayer de séduire Kôga et non pas lui qui va avoir des vues sur elles comme par enchantement. Nina a beau rougir et être embarrassée très vite, elle est pourtant très franche et directe avec Kôga. Ce dernier a beau être la coqueluche des filles, ce n'est pas le banal bad boy des romances du genre.
Au début, l'histoire est maigre et simplissime mais l'auteure parvient au fur et à mesure à la rendre plus intéressante grâce évidemment à la personnalité ambigüe de Kôga qui sème le trouble en Nina, laquelle ne sait plus sur quel pied danser. Ce personnage est très réussi et nous intrigue beaucoup. Je regrette en revanche que les autres personnages soient moins travaillés. On retrouve notamment le coup de la pimbêche qui devient très jalouse de Nina à cause de sa proximité avec Kôga. C'est un peu blasant et inutile. À l'inverse, la soeur de Nina après le volume deux, laisse quelque doutes sur son véritable état d'esprit. Mais globalement, à part Kôga, les autres personnages mériteraient à être mieux développer pour nous charmer.  

Kokoro Button est donc plutôt un bon Shôjo mais n'étant pas une fan du genre, il aurait fallu que le manga ait plus d'atouts en poche pour vraiment accrocher. Kokoro Button comporte tout de même quelques moments d'humour rendent le manga un peu plus agréable à lire (notamment la façon dont Nina agonise d'angoisse). Je reste curieuse de découvrir plus sur Kôga et espère que la suite rendra plus intéressants les autres personnages. 

Hanoko, deux tomes lus, le 04/06/2012

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Kokoro Button / Kokoro Button (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kokoro Button / Kokoro Button (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kokoro Button / Kokoro Button (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kokoro Button / Kokoro Button (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kokoro Button / Kokoro Button (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kokoro Button / Kokoro Button (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici