Kiss of Rose Princess

Kiss of Rose Princess

Titre original: 
Barajou no Kiss
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, romance, humour
Éditeur original: 
Kadokawa
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
20 juillet 2011
Nombre de tomes: 
9 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
9
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
196
Prix: 
7,99€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

L'histoire de départ n'est pas forcément ce qu'il y a de plus banal, mais je dois bien admettre que j'ai trouvé le manga assez ennuyeux à cause du scenario qui n'est pas très prenant et légèrement niais sur les bords. Les personnages sont aussi très stéréotypés, l'auteur n'est guère allée chercher loin pour élaboorer ses protagonistes. Ils sont simplement vairés dans le soucis d'en proposer pour tous les goûts. Le manga se rattrape plus ou moins sur certaines blagounettes qui font doucement sourire mais l'intérêt est limité. On relève aussi une tentative de créer un univers fantastique qui constitue les fondements de l'histoire de ce manga mais cela na pas très loin. Il est vrai que j'ai pris la série en cours de route et que je n'ai pas vraiment saisi quel était l'enjeu. Cependant, ce n'est n'était pas pour autant spécialement intrigant.
À l'instar de Stray Love Hearts, on note le soin apporté aux dessins, en particulier aux personnages qui semblent tous issus de magazine de mode japonaise. Shouto Aya nous confie honnêtement et sans complexe que le but de son manga est de se rincer l'oeil sur des bishonen. Pour peu que l'on apprécie son style graphique, l'objectif est rempli. Au moins, le résultat est cohérent avecl'intention de départ. Avec Kiss of Rose Princess, nous restons donc pleinement dans le genre du "harem masculin", destiné à offrir du rêve, voire du fantasme, facile aux jeunes lectrices. Ne nous voilons pas la face, l'héroïne n'a clairement aucune présence. Bien que l'auteure ait tenté de la rendre attractive en lui donnant un caractère dynamique, elle reste assez inintéressante à mon goût. Le but demeure en définitive reluquer des éphèbes divers et variés. Cependant, si jamais on rechechait quelque chose allant plus loin, je doute guère que ce soit la bonne porte, même pour les fans de shojo. Kiss of Rose Princess est un petit divertissement s'adressant aux collégienne en manque de rêve et de prince charmant. Pour les autres, ça vaut le coup de feuilleter un volume ou jeter un oeil aux belles illustrations en couleur, mais pas plus. 

Hanoko, tome 4 lu, courant janvier 2012

Dans le genre manga pour collégiennes parlant de cartes, rendez-vous chez le classique Card Captor Sakura ^^

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Kiss of Rose Princess / Barajou no Kiss (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici