In Love with my Teacher

In Love with my Teacher

Titre original: 
Houkago, Sensei to Koi ni Ochiru (放課後、先生と恋に堕ちる)
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, fantastique, humour
Éditeur original: 
Shogakukan (prépublié dans Sho-comic)
Éditeur français: 
Soleil manga (collection Shojo)
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
2016 (le 9 novembre)
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€

Avis

Saki Aikawa est une auteure dont je n'ai jamais pris plaisir à lire les mangas. Toujours la même histoire, les mêmes personnages avec juste un changement de milieu. Cependant j'étais curieuse de lire ce recueil pour voir ce qu'elle faisait à ses débuts. 

Nous découvrons cinq de ses histoires, toutes indépendantes mélangées chronologiquement dans selon leur moment de création. Le scenario de tous les one-shots reste assez prévisible et garni en stéréotypes. Cependant, il est intéressant de voir dans ses anciens mangas tels que Caprices et Comédies , elle avait un style moins formaté. La personnalité des personnages varie, ainsi que leur character design dans une certaine mesure toutefois car on remarque un autre archétype de héros différent à l'époque. Même si on sait que l'issue des histoires sera heureuse, leur déroulement n'est pas si téléphoné que ça et on s'y intéresse un peu plus grâce aux personnages. Niveau dessin, on voit que l'auteur n'avait pas encore trouvé son style à elle et que les personnages étaient moins bien proportionnés par exemple. Il n'empêche qu'il était possible de savoir quel personnage venait de quel manga (au moins pour les personnages masculins) alors que dans toutes ses oeuvres suivantes, impossible de les différencier (je parle des héros, car les personnages secondaires sont en général plus originaux). 

Les mangas de Saki Aikawa restent du pur shojo amour de lycée trop niais pour moi. Néanmoins il est intéressant de voir dans ce recueil son changement de style. 

Hanoko, le 15/11/2016

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici