Ilegenes

Ilegenes

Titre original: 
Fraction
Genre: 
Science-fiction, drame
Éditeur original: 
Mag Garden
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
7 mars 2012
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,99€
Rythme de parution: 
Bimestriel

Résumé des tomes

Avis

La manipulation génétique, un vaste sujet de la science-fiction. Entre clônage et génération d'êtres hybrides, nous en avons bien des fictions et des visions. Ilegenes propose une histoire où la manipulation génétique est utilisée pour améliorer les êtres vivants, aussi bien humains qu'animaux. Les expériences ont été poussées plus encore pour non seulement améliorer mais aussi créer des êtres artificiels dont certains semblent privés de conscience...
Dans ce contexte, Fon, un jeune surdoué, décide non pas d'entrer dans une section scientifique sur la génétique à l'instar de son père et comme le font ceux qui veulent faire partie de l'élite de l'état mais dans une école militaire. Entré avec deux ans d'avance, il se fait très vite remarquer dans l'établissement, pour le meilleur comme pour le pire. D'une nature solitaire, il va malgré lui se faire des amis tout comme des ennemis qui vont mouvementer son quotidien. Fon brille dans cette école militaire de par ses résultats, ce qui va attirer les foudres des nobles désignés sous le terme de "platines" dans l'école, qui vont l'accuser d'être génétiquement amélioré et pousser assez loin le lynchage envers lui. Le manga possède un background assez intéressant et un bon scenario, bien qu'inégal.  

Le début s'avère assez anecdotique alors que l'univers semble très riche. On suivait l'émergence de la notoriété de Fon, en rivalité avec la tête à claque d'Andrew qui ne sert pas à grand chose dans l'histoire. Des petites aventures dignes de chamailleries de collégiens qui se poursuivent sur les trois premiers volumes. Cependant se profilait la véritable intrigue, Fon avançait étonnement vite dans son enquête personnelle et tout semblait lui réussir anormalement bien. À partir du tome 4, les révélations viennent donner une toute autre dimension au manga où beaucoup de choses qui paraissaient peu crédibles au départ prennent tout leur sens. Le manga fait une sorte de bond qualitatif, mais il est regrettable que cela survienne si tard même si c'est le scenario qui veut cela. Après on aurait aimé que les autres personnages que les héros soient mieux développés, mais pour cela, rendez-vous dans le roman original ou les autres adaptations !
L'autre grande force de Ilegenes demeure sans conteste la qualité de ses planches. Kachiru Ishizue nous offre là un manga de toute beauté qui donne vraiment envie de poursuivre la lecture. Parfois les décors manquent un peu de détail, mais cela reste mineur. On a un petit goût de Death Note dans le character design, surtout pour Janis. Andrew fait également beaucoup penser à Mélo, cependant, les bonus consacrés à la genèse du character design nous expliquent la naissance de ce personnage qui est toute autre (des bonus assez amusants d'ailleurs, je vous laisse les découvrir). Le manga présente quelques tendances Boys'love qui suffiront à séduire les fans du genre.  

Ilegenes pose les éléments d'une très bonne saga même si le début n'est pas aussi poignant qu'on aurait pu espérer. Lecture conseillée si vous avez toute la série en main. 

Hanoko, un tome lu, le 27 mars 2012, puis tout de lu au 20/11/2012

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Ilegenes / Fraction (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Ilegenes / Fraction (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Ilegenes / Fraction (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Ilegenes / Fraction (Shōjo)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici