Host Club - le Lycée de la Séduction

Host Club - le Lycée de la Séduction

Titre original: 
Ouran Koukou Host Club
Auteur(s): 
Genre: 
Humour, yaoi, romance
Éditeur original: 
Hakusensha
Éditeur français: 
Panini Comics
Date de sortie originale: 
2002
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
18 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
18
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
6,80€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

"Moi qui ne suis pas fan des shojo, j'ai été plutôt séduite par ce titre. Host Club, sans être extraordinaire, a au moins le mérite de se moquer ouvertement des clichés du genre, et ça me plait.
L'histoire aurait pu être banale : un jeune pauvre se retrouve dans un lycée de riches et se voit embrigadé dans un club d'hôtes. Pour rappel, un club d'hôtes (ou d'hosts), c'est un endroit où de jeunes gens, souvent des femmes, payent pour passer du temps avec des éphèbes près à tout pour gagner de l'argent. Là auraient pu intervenir diverses trames de type yaoi ou même juste de type romance hétérosexuelle entre deux lycéens en fleur. Mais non, on a en fait droit à tout un panel de personnages plutôt intéressants qui sont mis en scène dans une grosse parodie des clichés des shojo/yaoi.
Tout d'abord, le héros se montre particulièrement neutre face aux tentatives de séduction des membres du club. Il n'est là que pour rembourser sa dette, et sa candeur naturelle lui procure bon nombre de clientes dans ce club. Il a aussi un secret qui m'a bien faite rire quand il a été découvert.
Les autres membres du club ont tous une personnalité bien différente, chacune typique des shojo. Mais c'est volontaire, afin de permettre la séduction plus facile des clientes. En gros, les personnages jouent volontairement les clichés, ce qui est plutôt fun. De fait, les situations archétypales se succèdent, mais comme on sait que c'est du flan, cela devient marrant. Les dialogues jouent beaucoup là dessus et certaines phrases sont très drôles.
Après, on pressent bien qu'il va quand même y avoir un arc purement romance, entre Haruhi et un autre membre du club. C'est prévisible, mais les personnages surjouent tellement là dessus que cela devient rigolo.
Niveau dessin, c'est du pur shojo avec la triade gagnante grands yeux, mouvements de cheveux et effets de lumière fleuris. Je n'ai pas accroché du tout mais je lui reconnais une certaine qualité et un niveau de détail appréciable. Par contre, bémol pour les personnages bien trop filiformes (oui, je sais que l'androgynie a la cote).
Pour finir, un shojo plutôt surprenant, qui devraient plaire aux fans. Il ne m'a pas déplu alors que j'ai ce genre en horreur, c'est à mon sens un gage de qualité." 

DDG, le 02/07/16, un tome lu.

La version animée : Host Club Ouran High School. Il existe également une adaptation live, drama et un light novel (sur une histoire annexe).  

D'autres hôtes dans We Need Kiss.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Host Club - le Lycée de la Séduction / Ouran Koukou Host Club (Shōjo)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici