Honey

Titre original: 
Honey (ハニー)
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, humour
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié Bessatsu Margaret)
Éditeur français: 
Soleil Manga (collection shojo)
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2015 (le 9 septembre)
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€
Rythme de parution: 
Trimestrielle

Résumé des tomes

Avis

Nao Kogure, une froussarde en puissance, fait tout pour éviter les problèmes dans la vie. Elle récoltera le pire qu'elle aurait espéré: une racaille lui fait une déclaration d'amour. Craignant sa réaction, elle n'ose le contrarier et accepte, mais ne réussira pas à cacher la vérité bien longtemps. Naît alors une relation ambiguë entre les deux lycéens où l'amitié se mêle à l'affection ou l'amour. 

Honey nous propose de revisiter le mythe du voyou au grand coeur dans cette romance qui, sans vraiment sortir des sentiers battus, va casser quelques clichés des Shôjo.
Nao, en côtoyant Onise, apprendra à aller au-delà des apparences et des idées reçues qu'elle avait en tête. Elle découvre que derrière ses allures de loubard se cache un jeune homme mal-assuré au coeur tendre. Toutefois, notre Onise manque de crédibilité en tant que voyou car son comportement durant le manga ne laisse rien transparaître de ses précédentes tendances à la délinquance. En plus, on peut voir qu'il est totalement isolé dans ses relations sociales alors que les voyous font généralement partie d'une bande. Il a seulement un regard un peu plus sévère que les autres personnages qui le démarque mais rien de très flagrant non plus. Cet aspect-là, comme dans de nombreux mangas que ce soit en Shôjo ou en Shônen d'ailleurs, n'est donc pas réussi. Cependant au-delà de ça, le personnage se révèle plutôt attachant, donc il faudrait vraiment que les auteures de Shôjo lâchent pour de bon cette idée inintéressante de romance avec un pseudo-voyou au grand coeur pour considérer d'autres pistes pour leurs personnages.
Heureusement dans Honey, on peut faire l'impasse rapidement sur ça et se concentrer sur la véritable histoire. Car c'est justement le fait qu'Onise soit un personnage asocial au possible et ne semblant pas avoir grand monde dans son entourage qui rend tout de suite le manga plus intéressant. Cette particularité brise un schéma narratif des plus récurrents dans les Shôjo, celui du mec ultra populaire et extraverti qui s'intéresse du jour au lendemain à une héroïne timide et souvent cruche à souhait, et qui est en fait ultra canon. Nao est une fille simple, gentille et malgré son manque d'assurance, fait preuve d'une honnêteté dans son attitude qui fait qu'elle ne va pas se poser des milliards de questions niaises qui auraient alourdi le récit. Je la trouve assez chou que ce soit dans son character design ou sa personnalité. L'autre élément intéressant de ce manga est le fait que l'auteure va parler également de leur relation avec deux camarades, Yashiro Kayo et Misaki Ayumu, eux aussi isolés des autres, chacun pour une raison différente. Ce n'est pas le Shôjo de base où les héros semblent totalement déconnectés de la réalité. Même si l'histoire de Honey dans le fond n'a rien de très passionnant pour le moment, ça se laisse bien lire.
Côté dessin, j'aime bien la patte de l'auteure. Elle dessine ses personnages avec beaucoup de naturel, sans fioriture et avec une belle expressivité. En revanche, on retrouve une caractéristique typique des Shôjo: une quasi-absence décors qui donne au manga un air d'inachevé, les trames ne suffisant pas pour combler des blancs. Inclure des cases avec des fonds vierges ou simplement tramés afin de mettre en exergue les sentiments des personnages, je conçois tout à fait la démarche mais quand c'est ça 90% du temps, non quoi. Amu Meguro se rattrape un peu sur le bon découpage de ses pages dans leur ensemble qui fait qu'elles ne paraissent pas vides non plus. 

Honey est dans l'ensemble plutôt touchant. Reste à voir si la suite de l'histoire nous réserve de vraies surprises pour définitivement sortir du lot, mais pour le moment c'est un titre sympa. 

Hanoko, un tome lu, le 28/10/2015

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Honey / Honey (ハニー) (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici