Heart no Dia - the Diamond of Heart

Heart no Dia - the Diamond of Heart

Titre original: 
Heart no Dia (ハートのダイヤ) - the Diamond of Heart
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, fantastique
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Ribon)
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2012 (le 1er mars)
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette galcée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Une amie m'a présenté ce manga comme "trop culcul et trop bien" ; notons déjà la nuance : c'est culcul "et" bien, non pas culcul "mais" bien, donc il ne s'agira même pas de dissocier cet aspect du reste du manga. Eh bien son introduction fut parfaite car Heart no Dia a dépassé toutes les espérances en matière de niaiserie.  

Est-il besoin de décrire et expliquer l'énormité de ce manga tant le synopsis parle de lui-même ? Le manga se résumera à une bataille de mâles pour gagner le coeur, de gré ou de force, de Himeno afin de prendre possession de son pouvoir, tandis que ses deux chevaliers vont la protéger jusqu'à ce qu'elle choisisse l'élu de son cœur, qu'ils jugeront digne d'elle ou non. Tout sera prétexte à des histoires d'amour caricaturales de manière tellement exagérée que le manga en devient involontairement comique sur toute la ligne. Heart no Dia réunit tous les clichés Shôjo les plus navrants, que le coté fantastique va décupler, mais d'une puissance! Tout cela semble en plus tellement éhonté et assumé qu'on en rit, bien que d'après les free talks de l'auteure, un peu intempestifs cela dit au passage, nous révèlent que l'auteure y croit. Pourtant le plus ringard des magical girls me semblerait meilleur que ce manga. D'ailleurs, pour le moment l'auteure s'est bien gardée de mentionner le fait que des femmes aussi pourraient s'intéresser à un tel diamant magique. Mais de la romance bisexuelle ne serait pas politiquement correct ^^.
Pour les dessins, soyons justes. Le niveau n'est pas déplorable toute considération arbitraire mise à part. Comme pour presque tous les Shôjo, l'anatomie et le travail sur la position du corps des personnages laissent à désirer mais ce n'est pas trop mal dessiné et l'encrage est plutôt beau. Je salue également le travail sur les décors qu'on ne retrouve pas dans beaucoup de Shôjo, remercions son efficace assistante pour cela.  

Un manga dont la couverture tient parfaitement ses promesses. À moins que ce soit votre trip, passez votre chemin, ou éventuellement testez Aphrodisiac qui a un peu le même genre d'histoire du côté des Josei. À noter également que j'ai battu mon record de vitesse de lecture d'un volume de manga avec Heart no Dia

Hanoko, un tome lu le 16/02/2015

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Heart no Dia - the Diamond of Heart / Heart no Dia (ハートのダイヤ) - the Diamond of Heart (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici