Crush on you!

Crush on you!

Titre original: 
Bonnou Puzzle - Crush on you! (煩悩パズル)
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, humour
Éditeur original: 
Shogakukan (prépublié dans Cheese!)
Éditeur français: 
Soleil manga (collection shojo)
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2017 (le 13 septembre)
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€

Résumé des tomes

Avis

Une fille rangée qui ne veut pas d'histoires. Un garçon racaille et effronté mais adorable. Il n'en fallait pas plus à une autrice de shojo pour en faire un couple fissa.  

Crush on you, commençait comme la plupart des manga similaires que je déteste. Je l'aurais bien expédié dans les affaires classées à oublier, mais quelques détail çà et là m'ont fait réviser mon jugement.
Comme vous le voyez, ce manga démarre donc comme tout shojo basique où une romance improbable commence entre deux lycéens qui n'ont a priori rien n'a voir et qui ne se fréquentaient même pas. Ce sera sur le traitement des personnages que le manga remonte un peu la barre. Les deux protagonistes ont beau faire les tourtereaux rougissant à la moindre occasion, ils s'envoient quelques petites piques et d'autres moments d'humour rendent la lecture amusante par moment. De plus, Tsugumi possède une certaine maturité qui la rend plus intéressante que d'autres gourdasses héroïnes de shojo. Le scenario n'en demeure toutefois pas moins téléphoné, avec l'apparition d'un troisième garçon, qui fera notre petit triangle amoureux. Quelques autres personnages se profilent, on espère qu'ils auront une vraie place dans l'histoire. Je suis notamment curieuse d'en apprendre plus que le frère de Tatsushi. L'autrice précisait en introduction que le manga ne parlerait pas de rivalité entre voyous, mais ça pourrait être marrant de voir ça (pourvu qu'on ne tombe pas dans le schéma de la petite amie prise en otage que le copain devra sauver).
Côté dessins, je ne souviens pas assez de Forever my Love pour rédiger une bonne comparaison. Il me semble qu'elle travaille mieux ses visages et expressions. Mais on voit qu'il y a encore du chemin à parcourir. Principalement pour l'anatomie des personnages, aux positions pas toujours très naturelles, ou aux proportions improbables. En outre, on retrouve un défaut récurrent dans les mangas: une masse de cheveux immense, qui donne l'impression que la boîte crânienne des personnages mesure de double de leur visage. Le chose est particulièrement flagrante pour l'héroïne. 

Finalement, Crush on you me fait penser à certains petits hentai. Bien évidemment pas pour le côté érotique (encore que, le manga deviendra peut-être plus coquin) mais pour le fait que le scenario sans intérêt soit un peu rattrapé par des dialogues drôles. À voir comment tout ça évolue. 

Hanoko, tome un lu le 16/09/2017

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici