Come to me - Romance sous le même toit

Come to me - Romance sous le même toit

Titre original: 
Boku no Ie ni Oide (僕の家においで)
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, comédie, tranche de vie
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Ribon)
Éditeur français: 
Soleil manga (collection Shojo)
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2015 (le 4 février)
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
8
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
176
Prix: 
6,99€
Rythme de parution: 
Trimestriel

Résumé des tomes

Avis

Une ado fauchée fait des économies sur tout et travaille dans son temps libre pour aider sa famille. Un jour, elle manque de percuter un motard alors qu'elle faisait sa livraison de journaux quotidienne. Le jeune homme conducteur va tout de suite flasher sur elle et utiliser n'importe quel prétexte pour la revoir. Elle semble saisir les avances qu'il lui fait mais vivant dans le déni le plus total de sa propre personne, elle refuse qu'il se rapproche du souillon qu'elle voit en elle.
À partir de là, la vie de ces deux gens va se rapprocher de plus en plus. Mado Fumiya qui vit dans l'aisance financière subit une grande solitude à vivre seul et cherche en Kiyama Mirei la tendresse qu'il lui manque. Mirei, qui considérant comme totalement incompatible sa liaison avec lui si rayonnant comparée à elle provenant du bas peuple, ira de confusion en confusion et fera l'autruche au contact de Fumiya.  

Come to me entretient plusieurs clichés aussi bien sociaux que narratifs en matière de Shôjo. Des clichés qui pourraient pourtant aboutir sur quelque chose de très intéressant.
Cliché social comme quoi une famille riche est forcément dispersée et les membres esseulés, car l'argent et le travail feraient occulter l'importance d'un véritable foyer. On en sait peu sur Fumiya mais on suppose qu'il a un profil de ce type. Ensuite, clichés des Shôjo pour trois aspects. Le dessin est très classique en la matière avec des personnages passe-partout, mais je ne cracherai pas dessus car, bien que perfectible, le dessin est d'un niveau très correct. Ensuite dans Come to me, un mec super canon va s'intéresser du jour au lendemain à une fille pas du tout populaire ; et cette fille, qui ne se met pas du tout en valeur, sera en fait super mignonne, telle un petit joyau qui ne demandait qu'à être découvert. L'évidence même voudrait que Fumiya et Mirei se mettent ensemble. Toutefois, Mirei va bientôt commencer sa première année de lycéenne. Le manga, sans faille, suit les archétypes des Shôjos, Mirei rencontre parmi les autres lycéens un autre garçon qui aura des vues sur elle, ce qui constitue le traditionnel triangle amoureux.
Avec cette nouvelle donnée, je suis assez curieuse de voir la position que prendra Fumiya. Cherchera-t-il à conquérir vraiment le coeur de Mirei ou jouera-t-il le rôle du confident qui la coacherait? Et comment se passera le nouveau quotidien de Mirei et la réputation qu'elle aura quand ses camarades apprendront qu'elle vit avec un étudiant qu'elle ne connaît ni d'Ève ni d'Adam? Le tome deux semble aborder les choses de manière positive sans drame social, mais les choses peuvent encore évoluer. 

Le tome comportait pas mal d'éventualité d'histoire intéressante que le tome deux cependant dirige vers de la romance de bas étage. Quelques répliques de Mirei feront rire comme le coup du "trésor national de beauté" ou celui des encombrants. Mais l'humour n'est pas très répétitif et peu développé n'apportera pas de vrai plus. Come to me aurait été beaucoup plus sympa s'il avait été un Shônen romantique loufoque avec des blagues largement plus créatives. Ou bien créer une héroïne totalement cynique qui délirerait sur la lutte des classes entre riches et pauvres au contact de ce bellâtre. Là, le manga serait brillamment sorti des sentiers battus au lieu de se cantonner à une histoire d'amour avec des personnages banals au possible. En cela, j'ai trouvé Dengeki Daisy beaucoup plus réussi, dans la gamme des lycéennes fauchées recueillies par un jeune homme. Mais Come to Me peut encore évoluer, attendons avant de trancher. 

Hanoko, un tome lu le 08/02/2015, puis tome 2 à sa sortie

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici