Cantarella

Cantarella

Titre original: 
Cantarella
Auteur(s): 
Genre: 
Historique, fantastique
Éditeur original: 
Akita
Éditeur français: 
Asuka
Date de sortie originale: 
2001
Date de sortie en France: 
2005
Nombre de tomes: 
12 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
10 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
190
Prix: 
6,50€
Rythme de parution: 
arrêté

Avis

On continue notre petite visite de l'Europe d'antant en allant cette fois dire bonjour aux italiens.
Malheureusement, je n'ai pas vraiment l'impression de lire un manga différent des autres de Yu Higuri. Pourquoi? Tout simplement parce que les héros sont les même qu'ailleurs. L'auteur aime ses petits blondinets et ses bruns ténébreux, alors elle nous les ressort à toutes les sauces. César ici, est strictement le même que Raulès dans Seimaden. Il en va de même pour les personnages féminin importants; ainsi, il n'est pas difficile de rapprocher Lucrece de Hilda. Ca me fait penser à Yuu Watase mais en moins flagrant. Au final, seuls les ennemis changent mais ça n'a aucun intérêt ici puisque pour le moment, il n'y en a eu aucun d'attachant.
Tout ça pour dire qu'il n'y a pas vraiment de création graphique dans ce manga. Mais entendez bien que je ne sous-entends pas de manque de qualités graphiques, puisque Cantarella montre que Yu Higuri soigne ses oeuvres. Et le résultat suit. 

Bien, à présent l'histoire du manga. Mon sentiment est aussi le même que pour les autres mangas, à savoir un bon scénario, une ambiance très bien retransmise mais le tout privé de la petite étincelle de la passion. Donc on lit le manga sans partager les émotions des personnages. 

Cantarella ne varie pas de ses prédécesseurs: un bon dessin avec des personnages classiques, et une histoire ayant le strict minimum pour donner envie de lire. Mais on ne retiendra pas forcément ce manga plus qu'un autre de Yu Higuri.

Hanoko, le 28/10/06

L'histoire de César Borgia en version plus historique: Prince (Le).

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici