Blue

Titre original: 
BLUE - ブル
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, drame
Éditeur original: 
Shogakukan (prépublié dans Sho-comi)
Éditeur français: 
Kazé manga (collection shojo)
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
1 Février 2012
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
8
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Traduction: 
Sonia Verschueren
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,89€
Rythme de parution: 
trimestriel

Résumé des tomes

Avis

Mimi revient au bercail après un coup dur. En effet elle s’est fait jeter par son petit ami et ne supportait plus de rester dans le même lycée. Alors elle en profite pour faire un retour aux sources et retrouver ses amis d’avant son déménagement. Mais leurs relations vont se complexifier.

 

Blue m’a donné beaucoup d’espoir sur ses premières pages. Une environnement qui change un peu des autres shojo romance lycée, puisqu’il se passe sur une île. Quatre personnages principaux dès le départ et une ambiance très bon enfant. Puis quand le drame est dévoilé, j’ai cru qu’on allait enfin avoir un shojo réaliste voire satirique d’un genre en particulier. Ce n’est pas un spoil de le dire puisqu’on l’apprend dans la première moitié du volume un: Mimi sortait avec son prof, le gros cliché récurrent des mangas de romance.

J’ai cru que Blue allait aborder les conséquences grave que cet acte peut induire et arborer peut-être un côté psychologique. Mais non, le manga embraye à vitesse grand V sur de la romance, en enchaînant avec un autre cliché: celui de l’ami d’enfance qui éprouvait en fait de l’amour. Grosse déception donc pour un manga qui aurait pu être vraiment intéressant mais qui tape dans de la romance de base. Ça n’en fait pas un manga très niais pour autant mais pour des gens comme quoi pas portés sur le genre, c’est terriblement ennuyeux à lire.

Visuellement, du pur shojo que je n’aime pas. Des pages dessinées souvent à la va-vite, des personnages ultra anguleux pas toujours bien faits, une composition de page parfois très fainéante… Bref du shojo vraiment pas dans le haut de la gamme.

 

Malgré un début prometteur, il semble que Blue se redirige vite vers de l’histoire amour pas terrible. Cependant, la fin du tome deux amorce une péripétie potentiellement intéressante qui renouerait avec mes espoirs du début du manga. À voir si cela est exploité judicieusement.

 

 

Hanoko, deux tomes lus le 05/02/2019

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Blue / BLUE - ブル (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Blue / BLUE - ブル (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici