Bloody Prince

Bloody Prince

Titre original: 
Hiiro Ouji
Auteur(s): 
Genre: 
Humour, fantastique, romance, tranche de vie
Éditeur original: 
ASCII Media Works (prépublié dans Sylph)
Éditeur français: 
Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2013 (le 27 mars)
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
194
Prix: 
6,99€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Les histoires de vampires vivant de nos jours... En voici une de plus parmi les milliers qui existent déjà. D'ailleurs je ne compte plus le nombre de fois que j'ai pu formuler cette remarque à propos du nombre d'histoires de vampires modernes. Bloody Prince est-il pourtant à classer sans y prêter attention? Pas tout à fait dirais-je

Bloody Prince possède cet inéluctable aspect du vampire édulcoré qui peut notamment vivre le jour, ce qui permet ici sa rencontre avec la jeune exorciste, tous les deux encore lycéens. Sentons-nous la romance caricaturale débouler à toute allure?
Eh bien pas vraiment, car Bloody Prince est bien plus axé sur l'humour que les amourettes grâce à ses personnages attachants et amusants. Mana, l'héroïne sévère et autoritaire, Akira, un vampire ingénu et jovial, Wataru exorciste bourru qui a une dent contre le héros vampire et plus si affinités : le casting de ce manga est ma foi assez convainquant et la lecture de leurs petites aventures change bien les idées! L'humour présent tout du long fait son effet, les farces ne manquent pas dans l'interaction de tous ces drôles de personnages.
J'ai également apprécié la qualité de dessin, dans un style à mi-chemin entre le Shôjo et le Shônen. J'aime beaucoup la bouille de ses personnages et l'ensemble est assez agréable à lire.

Ainsi, Bloody Prince, sans prétention d'un grand scenario est un bon petit manga à se mettre sous dent. 

Hanoko, tome 3 lu le 15/09/2013

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Bloody Prince / Hiiro Ouji (Shōjo)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici