Black Rose Alice

Black Rose Alice

Titre original: 
Kurobara Alice
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, romance
Éditeur original: 
Akita
Éditeur français: 
Asuka
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2009 (Juillet)
Nombre de tomes: 
6 (en pause)
Nombre de tomes sortis en France: 
6
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Irrégulier, suivant le rythme de parution japonais

Avis

Une fois de plus, les vampires ont largement la cote dans les manga, particulièrement dans le shojo car les vampires y sont considérés comme des êtres d'exception à la beauté remarquable. Setona Mizuhiro nous le prouve une fois de plus en faisant intervenir dans ses récits des vampires à la beauté glaciale.
Cependant, ici, ils ne sont pas tellement le sujet central des intrigues de chaque histoire mais plutôt un élément supplémentaire qui sert la romance narrée. Ce sont donc bien les histoires d'amour qui sont au coeur de ce shojo. Le manga présente l'amour comme indissociable de la mort, la combinaison d'amour et de mort étant assez classique dans les romance tragiques. Le shojo peut donc avoir deux lectures possibles: l'amour a une telle puissance qu'elle peut pousser à se battre au delà même de la mort et pour les pessimistes dans mon genre, l'amour est un tel fléau qu'il peut conduire jusqu'à la mort. Ce manga peut s'avérer donc assez complexe.
Cependant, il ne m'a pas touchée plus que ça, les amours présentées me passant un peu par dessus la tête. Cela est surtout dû au fait que le shojo ne me branche pas trop en général, surtout lorsqu'il a une tendance aussi spirituelle. Je ne nie pas tout de même que les personnages ont été travaillés psychologiquement.
Le dessin ne m'a pas charmée non plus, je n'ai pas trouvé les visages toujours très réussis notamment pour les profils, ça m'a déçue pour cette auteure qui a pourtant du talent. J'ai bien aimé cependant les ambiances qu'elle peut créer, en particulier la première histoire à Vienne. 

Personnellement, je n'ai pas accroché à ce manga, mais pas de doute, il plaira aux nombreuses fans de l'auteure et aux autres amatrices de shojo.

Hanoko, un tome lu, le 12/10/09

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici