Amakusa 1637

Amakusa 1637

Titre original: 
Amakusa 1637
Auteur(s): 
Genre: 
Historique, fantastique, romance
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Akiko
Date de sortie originale: 
2001
Date de sortie en France: 
2005
Nombre de tomes: 
12 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
12
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Terminé (plus édité)

Avis

"Amakusa 1637 est dans le même cas que C'était nous sauf qu'ici mon regret est plus fort. Le scénario est franchement fort et novateur. Des jeunes projettés dans le passé qui prennent la place de personnages historiques. Action, amours, rebondissements au programme. Même si elle est romancée, la trame inspirée du passé fait que ce manga historique est toujours un défi à relever. L'auteur a donc pris quelques risques ce que ne font pas tous.
Mais le dessin est vraiment hideux! Les visages sont très mal faits, les corps squelletiques et laids et le reste bien trop quelconque pour être mentionné. Il n'y a aucun effet de mouvement, de vitesse, tout semble immobile, à part les cheveux. Ah ça les japonaises, elles savent les faire virevoltant de partout! Bon j'exagère, ici c'est loin d'être intempestif (comme un certain Secret Chaser). Cela mis à part je trouve les coupes de cheveux moches.
C'est extrêment embêtant et entravant car l'histoire m'intéresse beaucoup, mais le dessin m'empêche d'apprécier le manga à sa juste valeur. Limite je n'ai pas envie de lire la suite juste à cause de ça. J'y attache peut-être trop d'importance mais dans une bande-dessinée, les dessins occupent tout de même une place importante (peut-être la plus importante pour moi) et c'est la première chose que je juge. Je suis largement capable de lire un manga à l'histoire moyenne mais aux dessins très beaux. Néammoins l'inverse m'est bien plus difficile. Voila, je ne vous demande pas d'adhérer à mon jugement mais simplement de le comprendre." 

Hanoko, 1 tome lu, le 21/12/06

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici