Yakuza Love Theory

Yakuza Love Theory

Titre original: 
Love Riron
Genre: 
Comédie, romance, ecchi, tranche de vie, fantastique
Éditeur original: 
Futabasha (prépublié dans Manga Action)
Éditeur français: 
Soleil Manga (collection seinen)
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2014 (17 septembre 2014)
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,99€
Rythme de parution: 
Trimestriel

Avis

Un jeune homme fraîchement sorti du lycée ne peut guère se vanter d'un bilan glorieux de ses années scolaires : complètement effacé, geek introverti, traînant uniquement avec des gens de son espèce et bien sûr PUCEAU! Désespéré de se trouver un jour une copine, il fera la plus improbable des rencontres pas plus loin que dans sa chambre: celle d'un fantôme formateur en séduction de filles!

Classique sur le fond effectivement... mais terriblement efficace sur la forme! Sorte de penchant masculin de Ai Suru Hito - Cours de séduction en 20 leçons, Yakuza Love Theory met en scène, Aiya, le Yakuza spectral pro de la drague doublé d'un gros pervers, qui va prodiguer de nombreux conseils à notre pauvre Kanji Yarahata paniqué en présence de jolies filles. Chaque épisode est présenté sous forme d'un cours théorique sur la manière de faire craquer une fille avec leçon puis application. Bien sûr, notre héros commettra à chaque fois les erreurs de mise en pratique à ne pas faire, provoquant ainsi de nombreuses scènes comiques. L'humour est particulièrement réussi grâce à la pertinence de chacune des théories du maître et des bourdes inévitables de l'élève. Les blagues salaces seront bien évidemment au rendez-vous, mais de vraies blagues salaces bien fendardes, ne se limitant pas aux blagues ecchi pantsu bien débiles issues de Shônen à la noix. L'auteur nous sert d'ailleurs de magnifiques gros plans sur la bouille de Kanji déformée par la honte, l'énervement ou par le dépit (et parfois il fait fera des grimaces de son plein gré!). Des mimiques qui valent leur pesant de cacahuètes pour leur éclats de rire qu'elles vous procureront.
À côté de cela, le dessinateur nous offre aussi des dessins d'une très belle facture, avec une finesse rappelant agréablement le style de Kawashita Mizuki. La seule chose que je regrette un peu est que le scénariste n'ait pas choisi un héros moche, tels que ses deux potes Waseda et Nakano justement. Kanji a beau être un boulet en relationnel, il est plutôt mignon donc la tâche ne semble pas impossible pour lui. Ça aurait été encore plus fun et audacieux de la part des auteurs de créer un héros bien laid et caricatural genre gros boutonneux par encore sorti de l'adolescence qui donne vraiment l'impression d'un mission amour impossible. Cela dit, Waseda est à la fac de Keio, tout comme le scenariste du manga l'a été dans sa jeunesse, un petit clin d'oeil plutôt amusant ;).

Une excellente surprise que ce manga Yakuza Love Theory, croisons les doigts pour que la suite poursuivre en gagnant en puissance, peut-être un coup de coeur en perspective !
Si vous souhaitez poursuivre l'apprentissage un cran après, passez du côté Ecchi/Hentai avec Step Up Love Story 

Hanoko, un tome lu, le 23/09/2014

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Yakuza Love Theory / Love Riron (Seinen)Wallpaper/fond d'écran Yakuza Love Theory / Love Riron (Seinen)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici