Date de sortie originale : 22 novembre 2007
Date de sortie en France : 10 janvier 2024
Visuel What did you eat yesterday ? tome 1

Contient les chapitres 1 à 8

 

 

Kakei Shirô travaille en tant qu'avocat dans un cabinet et il tient à toujours partir à l’heure du travail. Son collègue Osamu s’en amuse mais Shino observe surtout qu’il n’est pas marié et qu’il est bizarre qu’un homme de quarante-trois fasse encore autant attention à son apparence.

Si Shirô sort du bureau dès dix-huit heures, c’est pour aller faire des courses, profiter des promotions et ensuite prendre le temps de cuisiner, ce qui lui prodigue un sentiment d’accomplissement quotidien. Ses collègues ignorent aussi qu’il vit en couple avec Yabuki Kenji, un coiffeur. La mère Shirō, Hisae, l’incite même à faire son coming-out au boulot.

Un jour au supermarché New Takaraya, il voulait acheter une pastèque mais qui était trop grosse pour lui. Il fit la connaissance de Tominaga Kayoko, une autre cliente avec la même problématique et les deux se mirent d’accord pour l’acheter en commun et la partager. Kayoko l’invita à passer chez elle pour qu’elle coupât en deux le fruit et lui donnât sa part. Mais en remarquant le physique aguicheur de Shirō, elle le prit pour un escort et crut à une tentative d’arnaque de sa part, voire de viol. Pour lever le malentendu et lui assurer qu’il n’en avait pas après elle, il lui révéla son homosexualité et lui donna sa carte de visite d’avocat. Rentrèrent ensuite sa fille Michiru et son mari et il dîna avec eux. Depuis, lui et Kayoko entretiennent une relation d’amitié.

Kenji au travail, dans le salon de coiffure nommé Foam détenu par Liyake, lui n’hésite pas à dire qu’il est gay. Il s’occupe un jour de Sengoku, une cliente, qui le draguait et il lui met le holà en lui révélant son orientation sexuelle, vantant la beauté de son mec mais affirmant jouer le rôle de l’homme. Plus tard, cette cliente croise Kenji et Shirō dans la rue et demande à Kenji si Shirō est bien son petit-ami jouant la femme de leur couple. À la maison, Shirō s’énerve que Kenji parle de leur couple avec tant de liberté (en plus d’extrapoler sur le rôle de chacun) mais Kenji explique en sanglotant qu’il aime parler de sa vie comme ses collègues peuvent le faire aux clients et clientes. Ses larmes désarçonnent la colère de Shirō qui part cuisiner.

Kenji demande à Shirō pourquoi il achète du pain plein prix alors qu’il scrute la moindre promotion sur le reste et il le soupçonne d’aller à la boulangerie seulement pour revoir Hitomi, son ancienne petite-amie qui y travaille. Shirō lui assure cependant que c’est un temps révolu et que leur rupture lui a permis d’acter définitivement son homosexualité.

Shirō qui aime garder la ligne, se remet de plus en plus en question, voyant toutes ses connaissances hommes d’antan devenir bedonnantes sans soigner leur apparence. Même pour Tsukamoto Masashi, qu’il a connu au cours de ses études d’avocat et pour qui il avait le béguin en secret, Shirō le revoit longtemps après, par hasard à l’hôpital. Cependant, Masashi lui apprend que lui et son épouse soignent leur alimentation depuis qu’il a eu une inflammation du pancréas il y a deux ans. Shirō estime alors que prendre soin de sa forme peut aussi être une question concrète de santé et va continuer de cuisiner plus sainement, en commençant pour ce soir un plat à base de sardines.

 

Kuramochi raconte à son épouse une anecdote de son passé, vis-à-vis d’une personne à qui il aimerait un jour présenter des excuses. Il travaillait comme serveur dans un bar à hôte et l’hôte parmi les plus populaires, Hiroto, l’invita lui et un autre collègue à boire un coup chez lui. Sauf qu’il voulait leur proposer de coucher ensemble. Paniqué d’une telle proposition, il prit la fuite, en laissant son collègue avec Hiroto.

Son épouse allant se faire couper les cheveux dans le salon de coiffure Foam, elle discute avec Kenji qui s’occupe d’elle et se rend qu’il est cet ancien collègue qui se faisait alors appeler Joe. Elle organise alors une retrouvaille avec son mari, qui voulait s’excuser pour l’avoir lâché ce soir-là avec Hiroto. Kenji lui assure qu’il en a bien profité avec Hiroto et qu’ils se sont même mis en couple pendant un an.

 

Kenji refile le numéro personnel de Shirō, sans lui demander son accord, à des connaissances pour des aides juridiques, ce qui agace Shirō. Puis il s’occupe du cas d’Itsumi Daigo, un collègue de Takakigo qui fait souvent appel à Shirō pour du conseil juridique. Daigo subit des violences de la part de son épouse et voudrait divorcer. Shirō lui rétorque que pour le moment il doit se cacher et aller passer des examens médicaux. L’affaire mit un an à se résoudre en raison du refus de l’épouse à coopérer. Daigo, après obtention du divorce, tient toutefois à verser une pension au fils de son épouse bien qu’il n’ait pas de lien du sang avec lui, ils étaient très liés. Il remercie aussi Shirō de ne s’être jamais moqué de sa situation d’homme battu.

 

Shirō rend visite à ses parents, chose qu’il essaye d’esquiver habituellement. En les retrouvant, les conversations sont légèrement tendues. Hisae propose qu’il amène un jour son petit-ami mais quand il explique qu’il travaille le week-end, cela rassure sa mère manifestement. Et elle lui confirme qu’elle l’aimera toujours, criminel, homosexuel ou quoi que ce soit d’autre. Quant à son père, il n’a pas abandonné l’idée de lui trouver une femme.

De retour, Shirō revoit Kayoko et lui confie sa gêne vis-à-vis de ses parents et la tranquillité de sa relation avec elle mais Kayoko lui répond que c’est normal pour un parent de se soucier ainsi, elle-même ignore comment elle réagirait si sa fille devenait lesbienne. Chez lui, il prépare du poulet, pommes de terre, brocolis et soupe pour le dîner, s’inspirant de recettes de Kayoko.

Avis

Bon je ne raconte pas le détail de toutes les recettes présentées dans le manga, lisez-le pour ça ^^ (pour l'histoire générale aussi )

Hanoko

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.