Tunnel (Le)

Tunnel (Le)

Titre original: 
Itou Junji Kyoufu Manga Collection n°14
Auteur(s): 
Genre: 
Horreur, fantastique
Éditeur original: 
Asahi Sonorama
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
1998
Date de sortie en France: 
2013
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple, cartonnée, phosphorescente
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
12,50€

Résumé des tomes

Avis

"Pour ce nouveau recueil du célèbre Junji Ito, on nous propose cinq histoires efficaces question horreur. La première traite de psychiatrie et nous présente un patient en proie à des rêves étrangement longs, de plus en plus longs. La seconde parle d'un tunnel désaffecté qui semble attirer les gens vers lui et qui les avale. La troisième mentionne une femme imbue d'elle-même qui sera prête à tout pour son présumé buste en bronze. La quatrième évoque des noiraudes, de petites boules de poil symbolisant les pensées sombres des gens dont elles découlent. La cinquième et dernière histoire nous plonge dans un village dont les habitants sont comme anémiés, vidés de leur sang.
L'ensemble de ces historiettes est sorti entre 1995 et 1997. Cela date, mais la patte de Junji Ito est comme hors du temps qui passe. Les thèmes abordés font frissonner ou, tout du moins, nous font réfléchir. Et si nous aussi, nous rêvions des cauchemars sans fin ? Et si nous aussi, nous nous retrouvions entourés de bestioles volantes scandant nos pensées secrètes et souvent inavouables ? Et si les endroits que nous fréquentions nous voulaient littéralement du mal ? Comme dans la plupart des histoires de ce mangaka, la fin des cinq scenarii de ce recueil ne présagent jamais rien de bon, mais laissent tout de même à l'extrapolation. Seule l'un d'entre eux paraît épargné, avec presque une happy end (le buste en bronze). Toujours est-il que les éléments à vous glacer le sang se succèdent sans discontinuer, donnant un rythme entraînant aux histoires. Par exemple, celle du Buste en Bronze commence tout doucement, presque comme une journée banale. Puis les évènements macabres apparaissent et, crescendo, on tombe dans l'horreur. A mon sens, l'histoire du tunnel, qui a donné son titre au recueil, est la plus réussie et malsaine. Cela reste pourtant quelque chose de classique : un lieu sujet à frayeurs (un tunnel désaffecté où se sont déroulés de multiples accidents de train et suicides), des enfants pour héros principaux, des phénomènes fantomatiques... Mais le mangaka a su donner du souffle à ce thème très usité en la matière.
Le dessin reste égal à lui-même, référez-vous donc à mes avis sur les précédents recueils. Je dirai seulement que le chara-design est vraiment efficace, que ce soit pour les personnages effrayants que pour les personnages magnifiques.
A noter une sympathique couverture phosphorescente, effet frisson garanti si vous lisez dans le noir ! Euh...

Au final, un seinen d'horreur très agréable, dans la digne lignée des oeuvres de Junji Ito." 

DDG, le 01/03/2013

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici