Trace - experts en sciences médicolégales

Trace - experts en sciences médicolégales

Titre original: 
Trace - Kasouken Houi Kenkyuuin no Tsuisou
Auteur(s): 
Genre: 
policier, tranche de vie, drame
Éditeur original: 
Tokuma Shoten (prépublié dans Comic Zenon)
Éditeur français: 
Komikku
Date de sortie originale: 
2016
Date de sortie en France: 
30 août 2018
Nombre de tomes: 
5 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
190
Prix: 
8,5€
Rythme de parution: 
trimestriel

Avis

Les enquêtes policières, ce ne sont pas que des enquêteurs investiguant les scènes de crimes, courant après les criminels, luttant pour la justice. Ce sont aussi des experts analystes à leurs côtés, qui tiennent aussi un rôle clef dans la résolution d'affaires criminelles. Plongée dans un laboratoire d'analyse de pièces à conviction. 

Trace nous fait découvrir un milieu bien particulier, où l'objet a une place cruciale. Les laborantins doivent analyser des pièces à conviction et imaginer toute l'histoire l'accompagnant. Nous suivons le parcours d'une jeune femme qui débute plutôt dans le métier aux côtés d'un ponte en la matière. Ce dernier ne recule devant aucune éventualité pour déceler des informations sur ce qu'il doit analyser.
Le début du manga est très orienté sur la présentation technique de ce corps de métier. La manière dont les équipes fonctionnent, comment d'organise le travail, les choses cruciales à détecter etc. Ajoutons à cela un côté tranche de vie, où l'on voit aussi les personnages après le travail. Le début est intéressant mais pas très palpitant. Forcément, puisque nous ne sommes pas au coeur de l'action. Cependant, je dois dire aussi que je ne me suis pas attachée vraiment aux personnages, qui sont encore assez peu développés. Nonna, la protagoniste, occupe la place de faire-valoir de son responsable, Mano Reiji, un peu la caricature du mec froid, pragmatique, voire dédaigneux, mais qui ne traduisent qu'un sérieux sans faille de sa part. Ainsi, même si la thématique d'enquêtes policière était présentée sous un angle différent et digne d'intérêt, c'était encore assez plan-plan.
De plus, je n'ai pas été très charmée par les dessins. Ils sont de qualité de pourtant, très soignés, avec du détail, de la précision et assez maîtrisés. Cependant, ce qui m'a surtout gênée est le manque d'expressivité des personnages, surtout pour l'héroïne qui a un peu le regard 'une carpe ^^'. Cependant, il semble que le mangaka soit débutant, on constate qu'il a de la rigueur et de la minutie, espérons que par la suite, il arrive à se lâcher un peu plus et déployer un style bien à lui plus mémorable

Dans la deuxième partie du tome un, on entrevoit quelques éléments d'intrigue, notamment concernant le sombre passé de Mano Reiji. De plus la résolution de la première affaire demeure assez poignante. La suite promet donc un peu plus de piquant. 

Hanoko, un tome lu, le 15/09/2018

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici