Temps retrouvés (Les)

Temps retrouvés (Les)

Titre original: 
Temps retrouvés (Les)
Genre: 
tranche de vie, romance, drame
Éditeur original: 
inédit
Éditeur français: 
Ki-oon (collection Latitudes)
Date de sortie en France: 
19 septembre 2019
Nombre de tomes sortis en France: 
2 de prévus
Nombre d'éditions en France: 
1 grand format
Traduction: 
Géraldine Oudin
Couverture: 
souple, papier aquarelle avec rabats
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
160 couleurs
Prix: 
15€

Résumé des tomes

Avis

Si vous n’aimez pas les mangas de romance en pensant qu’ils ne se résument qu’au shojo amourettes de lycéens, assez donc une autre formule, avec une autre génération!

 

Les Temps retrouvés narre l’histoire d’amour naissante entre deux retraités, tous deux veufs, qui coulaient de vieux jours tranquilles mais sans éclat. Peu à peu, leur politesse et timidité ondulent vers la complicité. Forcément, ces deux héros très doux nous émeuvent dès le début, car leur romance insolite appelle à réfléchir sur la vision que nous avons du temps et de l’âge.

En effet, alors que notre société vante à tout va la jeunesse et la lutte contre les effets du temps, on nous fait croire que la vie s’arrête après la cinquantaine et qu’il ne reste plus qu’à se laisser couler les décennies suivantes. Des œuvres telles que celles-ci qui viennent briser ces idées reçues réconfortent et égayent, tout en provoquant une certaine mélancolie.

Comme le titre l’indique, la nostalgie se place au cœur du récit et c’est généralement un sujet qui me touche beaucoup. Les personnages repensent beaucoup à leur passé, les bons moments vécus, en se disant que tout cela est désormais derrière eux. Réminiscences d’antan qui friseraient le regret par moment, mais permet de créer de nouveaux liens. D’ailleurs, toute la bande de joyeux lurons réunis au centre Gin se montre très amusante et attachante, bien que leur rôle demeure limité.

Encore une fois, les auteurs nous servent de superbes dessins. Les personnages dans un style semi-réalistes rayonnent par leur authenticité et leur simplicité, à apprécier les petits plaisirs de la vie. Le dessin d’une grande maîtrise se pare de belles couleurs vraisemblablement à l’aquarelle, qui offrent des ambiances poétiques sans arriver dans le fantaisiste.

 

Les Temps retrouvés narrent une histoire qui coule de source mais qui nous entraîne dans son flot tranquille. Un manga qui me donne envie d'aller réécouter du Aznavour.

 

Hanoko, un tome lu le 03/09/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici